dimanche 22 février 2015

PROMESSE DES ABUGAZA DE LA 33e PROMOTION DES BILENGE YA MWINDA DE LA PAROISSE NOTRE DAME DE BUMBA
Les Nouveaux Abugaza de la 33e promotion le 15 février 2015 à la sortie de la messe. De gauche à droite: Abu Prosper Mokwele, Abu Martine Wayambole, Abu Medi Mahinga et Abu Soeur Pauline Olinga 

          La Paroisse Notre Dame de Bumba a encore vibré le dimanche 15 février 2015 au rythme de la fête des Bilenge ya Mwinda (les jeunes de Lumière), sous la houlette de son Curé le Père Carlos Rommel.
          En effet, 4 jeunes de Lumière qui venaient de terminer leur formation initiatique de près de 5 ans au sein du groupe cher à Mgr Matondo Ignace ont prêté serment devant le « Bagaza » ou l’Initiateur Principal des Bilenge de la paroisse Notre Dame, le Révérend Père Curé Carlos Rommel. Il s’agissait des jeunes suivants : Sœur Olinga Pauline, Wayambole Martine, Mahinga Medi (Merveille de Dieu), et Mokwele Prosper. On remarque que tous ces jeunes ont au moins un diplôme d’Etat, et la Sœur est même graduée en science de l’éducation.
Les Futurs Abugaza évoquent l'Esprit Saint de Dieu: "Bota biso bota biso ...."
          Les cérémonies de la promesse de nouveaux Abugaza de la trente-troisième promotion des Abugaza eurent lieu après l’homélie et le kyrie. Elles se déroulèrent de la manière suivante : les 4 nouveaux Abugaza évoquent l’intervention divine les mains en l’air et tournées vers le haut, vers Dieu, pour que l’Esprit de Dieu descende en eux afin de naître de nouveau en Christ : « Bota biso, bota biso na Elimo wa yo », « Engendre-nous en ton Esprit Saint » ont-ils chanté…
 
Les Abugaza reçoivent la médaille de Shaloom et la croix du Christ
          Les nouveaux Abugaza enlèvent ensuite les rubans oranges qu’ils portent jusqu’alors, geste qui indique qu’ils viennent d’achever l’étape des « Yaya », c'est-à-dire, l’étape des aînés dans l’initiation des jeunes de Lumière, et ils viennent ensuite déposer ces rubans entre les mains de leurs Initiateurs, les anciens Abugaza qui se présentent devant l’autel. Ceux-ci les remettent à leur tour aux autres yaya cadets dans la formation, qui deviennent d’office les successeurs de nos futurs Abugaza.
Présentation de la bougie après le chant de l'inspiration propre
          Puis, les nouveaux Abugaza s’approchent un à un devant le Père Curé et reçoivent de lui une médaille de « Shaloom » (la paix en hébreux) et une croix pour qu’ils se comportent durant toute leur vie en artisan de paix et en fervent disciple du Christ.
          Vint ensuite l’étape de la cérémonie de la promesse proprement dite où les nouveaux Abugaza prêtèrent serment en termes suivants : « Kristu Mokonzi, mokolo nakulaki kotisa nayebaki yo malamu te, sik’oyo nayebi yo, nalingi kozala apôtre wa yo, tinda nga bipai binso olingi nazali prêt ». Ces mots en lingala la langue locale se traduisent en ces termes : « Christ Seigneur, le jour de ma confirmation je ne te connaissais pas bien, maintenant je te connais, je veux être ton apôtre, envoie-moi partout où tu veux, je suis prêt ».
Prestation de serment des Abugaza
          Après la promesse ils citèrent un passage biblique de leur inspiration avant d’entonner un cantique que la chorale et la masse répercutèrent avec enthousiasme. Ils apposèrent enfin leur signature dans le livre d’or des Abugaza de la paroisse Notre Dame, dans sa trente-troisième  promotion, depuis l’implantation du groupe à ladite paroisse en 1975.
Signature au livre d'or des Abugaza, ici la 33e promotion
          Après la promesse et la messe, un cocktail fut partagé autour du Curé de la paroisse et l’ambiance festive se poursuivit sous une animation aux chants initiatiques…

                                                                Antonio











Aucun commentaire:

Publier un commentaire