dimanche 4 août 2019

Piètres résultats des examens d’Etat de première session pour les finalistes des ITM de Bumba



Piètres résultats des examens d’Etat
de première session
pour les finalistes des ITM de Bumba

La Direction nationale de l’enseignement secondaire des sciences de santé a rendu publics les résultats de la première session des examens d’Etat pour les finalistes des Instituts des techniques médicales (ITM en sigle) de toute la république Démocratique du Congo.
Ce dimanche 21 juillet 2019, le territoire de Bumba a reçu les siens, que l’on qualifierait de piètres, d’autant que sur les 87 participants de 8 instituts des techniques médicales de Bumba, seuls 22 lauréats ont réussi à la première session, soit une moyenne statistique de 25,2 %. 
Les élèves de l'ITM Notre Dame pendant le stage à l'Hôpital Notre Dame
D’après le journal officiel de ladite direction publiant les résultats des Instituts de techniques médicales, l’on notera que la meilleure école infirmière de Bumba pour cette année scolaire 2018 – 2019 est l’ITM Révérend Gbema, du préfet Louis Maluku, implanté à la cathédrale protestante CNCA de l’évêque Gbema Limbole sur l’avenue Oubangui, qui a réussi avec une moyenne statistique de 66,6 %. C’est-à-dire, sur les 3 participants aux examens d’Etat, deux élèves ont réussi ; il s’agit de Ngenzu Engbu Shadrack qui a obtenu 60,8 % et Mangbau Liwangu Fabrice qui a eu 59,3 %. 
Bâtiment encore rudimentaire de l'ITM Mgr Gbema 

L'entrée de la cathédrale protestante ECC CNCA derrière laquelle se trouve l'ITM Rev Gbema
L’Institut d’Enseignement médical (IEM en sigle) de Bumba, du Préfet Honoré Embangu, dont le siège se trouve à l’Hôpital général, vient en deuxième position. Sur les 40 participants (dont 17 filles et 23 garçons) que l’école a présentés, seuls 17 (dont 9 filles et 8 garçons) ont  satisfait, avec une moyenne statistique de 42,5 %. Malgré cette faible réussite aux examens d’Etat, l’on notera que le candidat ayant obtenu beaucoup plus de points, non seulement pour l’IEM mais également pour tout le territoire de Bumba, est la lauréate Dzogolo Alombo Aicha qui caracole avec 65,5 %. Le dernier sur la liste de l’IEM a eu 56,3 %.
Batîment de l'IEM Bumba, à côté de l'Hôpital général de Bumba

Mr Honoré Embangu, préfet de l'IEM Bumba
L’ITM Notre Dame du fondateur le Révérend Père Carlos vient en troisième position, puisque sur les 8 participants aux épreuves nationales, seuls deux lauréats ont satisfait. Ce qui fait une moyenne statistique de 25 %. Il s’agit des finalistes suivants : Makambo Ezegi Maurice qui a reçu 60,6 % et Lisasu Mamboley Maurice avec 58,7 %.
Les élèves de l'ITM Notre Dame pendant une leçon
Bâtiment de l'ITM Notre Dame
En quatrième position vient l’ITM Bukaka de l’Armée du salut, du préfet Hilaire Begia, implanté dans l’enceinte même de cette église sur la huitième avenue. L’école n’a connu qu’une seule réussite, la fille Mandandu Nguba Rosette qui a obtenu 61 %, sur les 15 finalistes ayant participé aux examens d’Etat, soit une moyenne statistique de 6,6 %.
L'ITM Bukaka de l'Armée du salut
ITM Bukaka
Quatre autres ITM n’ont pas satisfait. Il s’agit de l’ITM Yambuku dans la localité de Yambuku à 97 Km  au Nord-ouest de la ville de Bumba, où  aucun participant sur 8 n’a satisfait ; de même l’ITM Lolo, implanté dans la localité de Lolo (au diocèse de Lolo) à 75 Km à l’Est de Bumba, personne sur les 7 participants n’a réussi ; l’ITM Kimbanguiste, situé sur la 10e avenue à Bumba dans la concession de l’église kimbanguiste, a subi le même sort : aucun candidat sur les 2 participants n’a satisfait, et l’ITM Manzomba à Ebonda à 12 Km à l’ouest de Bumba où personne sur les 4 participants n’a satisfait.
Le tableau ci-après résume les résultats publiés :
Les écoles
Les réussites
Les participants
La moyenne statistique
1
ITM Gbema
2
3
66,6 %.
2
IEM Bumba
17
40
42,5 %.
3
ITM Notre Dame
2
8
25 %
4
ITM Bukaka
1
15
6,6 %.
5
ITM Kimbanguiste
0
2
0 %
6
ITM Lolo
0
7
0 %
7
ITM Manzomba
0
4
0 %
8
ITM Yambuku
0
8
0 %
 
C’est triste d’apprendre qu’une école comme l’ITM Notre Dame, qui a pourtant de bons atouts, car elle est la plus documentée et la plus équipée de toutes ces écoles, ne parvienne pas à occuper la première place mais qu’elle se rabaisse à cette médiocrité !
Nous suggérions que certaines reformes soit effectives pour permettre un réel décollage dans le sens de l’émergence vers le mieux pour cette école de la paroisse Notre Dame :
-       Que le Docteur Trésor cède la préfecture à une autre personne pour s’élever au niveau de superviseur tout en veillant méticuleusement au bon fonctionnement de l’école.
-       Qu’on cherche un infirmier, Licencié ou gradué en sciences infirmières, qui a longtemps enseigné dans ce domaine, qu’il soit permanent à l’école, qu’il enseigne aussi certains cours (de même aussi le proviseur). Docteur Trésor peut lancer l’offre d’emploi suivi d’un test de recrutement qu’il organisera en personne…
Docteur Trésor Likenge, Médecin Directeur de l'Hôpital Notre Dame et préfet de l'ITM Notre Dame
-       Que l’école évite de recruter trop de professeurs visiteurs qui souvent enseignent à la hâte comme à l’université, qui recherchent toujours à terminer à la hâte leur leçon afin de gagner l’argent et de partir, avec comme conséquence une mauvaise compréhension des matières par les élèves ;  mais que l’école engage plutôt beaucoup plus des professeurs permanents à temps plein, c’est-à-dire des professeurs qui restent de façon permanente aux côtés des élèves et qui les enseignent graduellement leurs leçons afin qu’ils les comprennent facilement. 
Les nouvelles élèves de 1ère année à l'ITM Notre Dame de Bumba
-       Toutefois, on n’exclut pas la prestation des professeurs visiteurs, un ou deux peuvent suffire, mais beaucoup de professeurs à temps plein : 6 ou 7.
                                                                                  Antonio Lisuma
    

Aucun commentaire:

Publier un commentaire