dimanche 15 septembre 2019

Monsieur l’Abbé Justin Marie Elenga élargi l’église Saint Paul à Binga


 Monsieur l’Abbé Justin Marie Elenga
élargi l’église Saint Paul à Binga

Rév Abbé Justin Marie Elenga, assis dans sa cure Saint Paul de Binga

          La petite paroisse Saint Paul de la cité de Binga est depuis trois ans déjà dirigée par un nouveau Curé, le Révérend Abbé Justin Marie Elenga, un ancien Curé de la paroisse Saint Vincent de Bumba. 
Révérend Abbé Justin Marie Elenga
          Située en plein cœur de la cité de Binga, une localité agricole  sur la rivière Mongala à 130 km à l’ouest de Lisala, la paroisse était construite vers les années 1970, sous le régime du feu président Mobutu après l’indépendance de la RD Congo, et était surtout destinée pour l’évangélisation et la pastorale des agents de la Société de traitement et d’exploitation de l’huile de palme et de l’hévéa de Binga, dans le territoire de Lisala.
L'usine de traitement d'huile et de l'hévéa de Binga

          C’est dans cette optique que la taille réduite  de la paroisse se justifie, suivant le personnel de la compagnie industrielle de l’huile de palme, car le gros de la population se dirigeait vers la grande paroisse Sainte famille, ainsi qu’une autre paroisse, Notre Dame de Binga, située en retrait de la cité, dans la palmeraie environnante.
L'église Saint Paul de Binga

           Mais, à l’heure actuelle où la cité de Binga voit sa population doublée ou même triplée, l’église devient trop contiguë pour accueillir le personnel et la population de la cité surpeuplée ! 
Abbé Justin se photographie avec sa cuisinière quand celle-ci achète des chenilles
          C’est dans ce contexte que le Curé Marie Justin Elenga qui, à peine nommé Curé de la paroisse, se voit revêtir la mission d’élargir le bâtiment de son église Saint Paul de Binga, avec l’assistance de l’Abbé Vicaire Junior Ngboko, le neveu de Monseigneur Ngboko, l’évêque de Lisala.
Le Rév Abbé Curé Justin M Elenga et son Vicaire R. Abbé Junior Ngboko 
          Interrogé à ce sujet, le curé laisse entendre qu’il s’agit là de l’effort conjugué de lui-même, de son Vicaire, mais aussi de ses ouailles qui ont contribué pour l’achat des matériels, ciments, tôles, briques, etc., et que par surcroît, tout apport des personnes de bonne volonté serait toujours le bienvenu afin d’élargir l’église et la rendre aux dimensions suffisantes, vu le nombre élevé de ses fidèles.
L'Abbé Justin avec les enfants de sa paroisse
           Le Curé attend améliorer aussi les écoles construites au sein de sa paroisse : l’école maternelle, l’école primaire « Binga usine » pour les filles, école primaire « Elikya » pour les garçons, le Collège Saint Paul, etc.
L'école maternelle Saint Paul de Binga, encore en paille!
Devant l'école primaire des garçons
           Cet esprit de développement que ne cesse de démontrer l’homme de Dieu partout où il passe ne date pas d’aujourd’hui ; déjà depuis sa prestation comme curé de la paroisse Saint Vincent à Bumba, il a laissé des traces "indélébiles" tant dans les infrastructures ecclésiales que scolaires. 
L'Abbé Justin a élargi l'église Saint Vincent de Bumba.
        Confronté à des situations similaires de la paroisse Saint Paul qu’il dirige actuellement, il a élargie les dimensions de l’église Saint Vincent dans le but d’accueillir beaucoup plus de fidèles ; il a en outre entamé la construction de la cure de la paroisse Saint Vincent jusqu’à l’élévation des murs, avant de se voir muté à Lisala pour d’autres activités pastorales.
La cure de la paroisse Saint Vincent de Bumba, le gros de l’œuvre de construction était fait par l'Abbé Justin
          Dans le domaine de l’éducation, le Révérend Abbé Justin Marie Elenga est aussi fondateur du complexe scolaire portant son nom « Yalenga », ayant trois sections : littéraire, avec option Latin Philo, scientifique avec option biochimie, et pédagogie générale. Le complexe Yalenga est implanté à la 8e avenue, à côté de l’école primaire « Boyonga – filles », et est dirigé par le préfet André Longangé. 
L'Abbé Justin et le Préfet Longange André de son complexe scolaire Yalenga de Bumba
          Celui-ci a réussi pour la seconde fois à présenter des finalistes de deux sections sur trois que compte l’école aux examens d’Etat de l’édition 2019. Il s’agit de la section scientifique option Chimie Biologie dont 6 élèves sur 6 ont réussi ; le premier a obtenu 65 % et le dernier 53 %. La section pédagogique a mordu la poussière avec une seule réussite sur les 12 élèves qui se sont présentés. L’autre section, la littéraire ne s’est pas présenter, faute des candidats finalistes. 
Le complexe scolaire Yalenga de Bumba, fondé par l'Abbé Justin Marie Elenga
           Le Révérend Abbé Justin Marie Elenga est sans aucun doute le genre de pasteur dont l’église a tellement besoin pour le développement intégral de l’homme…

                                                                  Antonio Lisuma     

Aucun commentaire:

Publier un commentaire