dimanche 7 septembre 2014

L’Institut Mandio bénéficie d’un apport gouvernemental de Matata Ponyo
L'ancien bâtiment de l'Institut Mandio

La construction à côté de l'ancien bâtiment


          L’Institut Mandio, une école secondaire de la section pédagogique dirigée par le Préfet des Etudes Monsieur Christophe Mokaka Ndembo, vient de bénéficier du don gouvernemental des constructions des infrastructures scolaires comme promises avec pompe par le premier Ministre de la RDC, Monsieur Augustin Matata Ponyo, dans le cadre de sa politique scolaire visant à rehausser la qualité de l’enseignement des écoles à travers le pays.



C'ONG catholique CARITAS qui a reçu le marché de la construction 

          Selon les projets du Premier Ministre, 1000 bâtiments scolaires devraient être construits pour les différentes écoles à travers la République Démocratique du Congo qui n'ont pas encore d'infrastructures durables, pouvant permettre la sécurité des matériels scolaires et assurer une bonne éducation aux élèves. Les bâtiments à construire seront équipés des bancs et d'autres mobiliers scolaires et administratifs appropriés et dignes.
Les travaux évoluent bien

          Dans la province de l'Equateur 9 écoles sont ciblées pour bénéficier des premières constructions, car les fonds disponibles ne permettent pas de commencer tous travaux à la fois, c'est à dire la totalité des 1000 constructions, il faut aller par tranche. C'est ainsi que dans chaque province, 9 écoles sont choisies.

Mr Christophe Mokaka, Préfet des Etudes à Mandio et
 l'Ingénieur Papytsho Ombeng, l'architecte et conducteur des travaux à Mandio. 

          Ici à Bumba, dix écoles devraient sur le total de 1000 écoles bénéficier de cette aide gouvernementale, selon les accords arrêtés par les autorités scolaires et la délégation gouvernementale de la BCCO (Bureau de Coordination du Congo), le maître d'oeuvre. Mais, jusque-là deux écoles (sur les 9 choisies à l'Equateur) sont en train d’en jouir, une dans la cité de Bumba, et une autre à Yamokundia, vers  le secteur de Yandongi. Quand seront construites les huit autres écoles ?

Les ouvriers de la paroisse Notre Dame ont reçu de CARITAS le marché des meubles
          Confiés à CARITAS, un organisme chrétien catholique, les travaux de construction à l’Institut Mandio ainsi qu'à Yamokudia évoluent bien, et aboutissent actuellement à la toiture, à la mise des tôles
La mise des tôles





L'Ir Papytsho

          144 bancs et quelques huit tables bureau et des armoires sont déjà réalisés par les menuisiers de la paroisse Notre Dame.  Les élèves de l’Institut Mandio ne vont plus écrire et se tenir débout pendant leurs leçons, comme ils le faisaient auparavant à longueur de la journée, ou s'entasser nombreux sur un même banc.
Une vue des élèves dans une classe de l'Institut Mandio

                                                                                                   Antonio Lisuma

Aucun commentaire:

Publier un commentaire