vendredi 7 novembre 2014

Cérémonie de « saut » des « Bilenge ya Mwinda »
à la paroisse Notre Dame de Bumba

          La paroisse Notre Dame de Bumba était en effervescence ce dimanche 02 novembre 2014 à l’occasion de la cérémonie de saut des « jeunes de Lumière » appelés Bilenge ya Mwinda en lingala.
Les jeunes de Lumires de la Lucidité 2 ayant fait le saut ce dimanche 2 novembre 2014
         
          Après ses longues vacances passées en Belgique, la terre de ses ancêtres, le Père Curé Carlos Rommel a eu à célébrer avec enthousiasme cette grande messe des jeunes de Lumière dans sa paroisse. 

Messe célébrée par le Père Curé Carlos Rommel

          31 jeunes de Lumière dont 16 filles et 15 garçons venaient de terminer leur première étape de formation annuelle dite Lucidité 1 (ou « Elikya » en jargon de la paroisse Notre Dame de Bumba) au sein du groupe cher à Matondo Kwa Nzambi qui l’a créé en 1974 et qui s’est répandu à travers presque tout le pays.


          Lesdits jeunes ont appris les « 16 mystiques » et la morale « 5B », sortes d’enseignements destinés au changement du comportement et de la personnalité, appelé le « métanoia » du jeune. Celui-ci est appelé à laisser les anciennes habitudes païennes de vie de vol, de bagarre, de prostitution, de chanvre et de boisson alcoolique, pour se transformer en honnête et humble jeune chrétien, jeune de Lumière et bon étudiant à l’école.
     
          Débutée à 9 heures et demie pour se terminer trois heures plus tard, la messe de jeunes pas comme les autres a connu la participation on ne peut plus massive des fidèles venus nombreux accompagner leurs enfants, amis, frères ou sœurs jeunes de lumière.
          La cérémonie du saut eut lieu peu après l’homélie du Curé sur les huit béatitudes prévues pour la fête de toussaints. Elle s’est divisée en deux étapes, à savoir la cérémonie de la prise de la bible, la parole de Dieu, et celle de la prise de bougie, symbole de la Lumière du Christ qui éclaire le monde.
Bougie ekopela...

          Ils vont à présent continuer leur formation à la deuxième étape dite Lucidité 2 (ou Boboto), laquelle formation sera toujours donnée par les Abugaza qui leur enseigneront désormais l’Evangile selon Saint Jean.
Nayambi buku eke ...



           Après réception de la bible et de la bougie au près de leurs « Balendisi » (les dirigeants des CEV, cellules ecclésiales vivantes), les jeunes se sont acheminés à l’autel pour recevoir la bénédiction du prêtre et ont ensuite entonné en chœur le chant initiatique en lingala : « Nayambi buku eke o loboko e la Anzelu wa Mokonzi… » qui signifie : « Je reçois le petit livre de la main de l’Ange du Seigneur… ».
Repas autour du Père Curé


          L’ambiance de la fête s’est poursuivie après la messe dans la cure où un cocktail fut partagé autour du Père Curé, avant que les jeunes agrémentent la partie par des chants initiatiques des jeunes de Lumière…
Animation et chants initiatiques


                                                                      Abugaza  Antonio
 



















Aucun commentaire:

Publier un commentaire