jeudi 31 décembre 2015


La rive SEDEC et le pont Molua après l’inondation

Après avoir couvert pendant au moins deux mois les surfaces terrestres situées aux alentours de la rive SEDEC au bord du fleuve Congo et du pont Molua y compris le quartier Kawele, contrée située à quelques mètres de la ville de Bumba sur les routes Ebonda ainsi que Bandala et faisant partie des communes de la ville; les eaux de l’inondation se sont complètement retirées et ont rejoint leurs lits normaux dans lesquels ils coulent maintenant.


Les restes de l'inondation

Cependant plusieurs familles ont joyeusement regagné leurs domiciles abandonnés pendant bon nombre de jours après qu’ils eurent longtemps séjourné à l’hôpital général de Bumba qui a constitué pour les habitants de la rive SEDEC un lieu d’asile par excellence et dans une partie de la commune Lokole. Bien que séchés et habitables, ces habitations se sont retrouvées dans un état critique avec des murs délabrés et écroulés, des toitures en paille démolies, des chambranles et portes obliques.



L'échantillon des toitures démolies.

Ecœurés et soucieux de nos compatriotes frappés de cette calamité, nous prions les autorités tant politiques que religieuses et même les bienfaiteurs qui jetteront un coup d’œil sur cet article de pouvoir intervenir matériellement, financièrement voire médicalement afin d’aider et soigner cette couche de la population bumbatracienne qu’un danger est en train de guetter suite aux mauvaises conditions dans lesquelles ils ont presque longtemps vécu.
                                                                             


                                                              Commentaires de Bienvenu Balomao   

Aucun commentaire:

Publier un commentaire