dimanche 4 mai 2014

Promesse des Yaya des Bilenge ya Mwinda


Promesse des Yaya des « Bilenge ya Mwinda »
à la paroisse Notre Dame de Bumba

De gauche à droite les Yaya: Blaise Kitambo, Luc Molia, Grégoire Angboma, Simone Nunes,
 Honoré Mohila, Charlène Lomanga, Patrick Kosumala et Christian Lifula
 
          Une semaine après la fête de Pâque, les Bilenge ya Mwinda, (les Jeunes de Lumière en lingala) de la paroisse Notre Dame ont eu la joie de célébrer avec faste ce dimanche 27 avril 2014 la fête de promesses de huit d’entre eux qui sont devenus ‘Yaya’, c'est-à-dire aînés au sein dudit groupe.
"Nous allons vaincre la peur et nous laisser guidés par l'Esprit Saint de Dieu..."

          Ayant intégrés ce groupe de Bilenge ya Mwinda depuis septembre 2011, les huit nouveaux Yaya connaissent assez bien les secrets d’initiation du célèbre groupe des jeunes chrétiens de la RDC, puisqu’ils ont reçu une formation initiatique de base  les préparant à devenir Yaya, c'est-à-dire aîné ou grand, dans les différentes étapes de formation qu’ils ont franchies jusque là.
Les sages conseils des parrains et marraines

          Nous savons qui peut être considéré comme ‘’Yaya’’ tant dans nos sociétés traditionnelles, chrétiennes que dans nos familles actuelles. ‘’Yaya’’, c’est un adulte qui a muri dans une formation quelconque, même dans une famille ; il est appelé à s’occuper des ses cadets à l’absence des parents, ils s’occupent des vulnérables dans une société où les parents et adultes sont partis dans une campagne ou dans une activité quelconque…
Nous allons traverser vers l'autre côté où se trouve le Christ, vaincre Satan et ses tentations...
 
          Il en est de même au sein du groupe des Bilenge, ‘’Yaya’’ qui a déjà muri dans la formation initiatique chrétienne sera en mesure de s’occuper à l’encadrement de ses cadets en formation à l’absence de leurs initiateurs, les Abugaza et les Bagaza…

La croix tenue par une ou un Abugaza témoin ou parrain
           
          Débutée à neuf heures précises, la messe d’action de grâce dite par le Révérend Père Carlos Rommel Curé et responsable de la formation des jeunes dans sa paroisse, s’est poursuivie jusqu’ à 12 heures.
"Kristu Mokonzi, oponi ngai, nandimi kolanda yo na motema mobimba,
 zala Mwinda, bosolo mpe nzela ya bomoi bwa ngai amen"

 
« Christ le Seigneur, tu m’as choisie, j’accepte de tout cœur te suivre,
 sois la lumière, la vérité et le chemin de ma vie, amen ».
 
          C’est après l’homélie du Curé qu’eurent lieu les cérémonies de la promesse des Yaya. A travers chant et gestes, les jeunes ont l’un après l’autre promis de vaincre la peur satanique, de se laisser conduire par l’esprit saint de Dieu et de rejeter toutes les tentations et autres abus possibles pour s’approcher du Christ sous la conduite de son initiateur Abugaza. Celui-ci étant d’office témoin et parrain de sa promesse doit l’aider dans son cheminement en lui tenant la croix ainsi que la bougie, symboles du salut et de la lumière, vers lesquels le futur Yaya est appelé à se diriger, à « traverser », ‘’ kokatisa ngambo’’.
Un chant d'inspiration personnelle
 
          Les adultes aussi sont appelés à encadrer le futur Yaya à travers conseils et autres interpellations dans sa nouvelle expérience de vie chrétienne au sein du quartier où le Yaya vit, c’est ainsi que le « Molendisi » de sa C.E.V. (cellule de base au quartier) ainsi que la maman légionnaire viennent encourager et reconforter le Yaya par leurs sages paroles pendant les cérémonies de promesse.
Nous allons briller de la Lumière du Christ par nos actes dignes

 
Signature au livre d'or des Yaya des Bilenge ya Mwinda. C'est la 36e promotion depuis 1975, l'année du début de l'existence du groupe au sein de la paroisse Notre Dame de Bumba par son Curé le Père Carlos Rommel 


          Le Yaya prononce enfin devant le Curé qui le bénit la promesse suivante en langue lingala : « Kristu Mokonzi oponi ngai, nandimi kolanda yo na motema mobimba, zala mwinda, bosolo mpe nzela ya bomoi bwa ngai amen » . Ceci se traduit par : « Christ le Seigneur, tu m’as choisi, j’accepte de tout cœur te suivre, sois la lumière, la vérité et le chemin de ma vie, amen ».
Nous allons travailler désormais en groupe, dans l'unité en Christ Jésus
 
          Ces huit jeunes constituent désormais la trente-sixième promotion des ‘’Yaya’’ depuis l’implantation au sein de sa paroisse Notre Dame de Bumba en 1975 par le père scheutiste Carlos Rommel du groupe de « Bilenge ya Mwinda », un mouvement des jeunes Chrétiens créé en 1974 par le feu Monseigneur scheutiste Matondo Kwa Nzambi.
Après la messe et la promesse, un cocktail à la cure
 
          Après la messe et la promesse, un verre de rafraîchissement était partagé dans la cure autour du Curé le Père Carlos Rommel, où les jeunes de lumière ont agrémenté l’ambiance par des chants et danses initiatiques.

Animation et danse initiatique
 
                                                                   Propos recueillis par Abugaza Antonio




 

 

 

 

 

 

 



 

 

 



 

 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire