dimanche 24 août 2014

Les écoles à Bumba

Changement des options au Lycée Salongo et à l’Institut Mandoki

Le Lycée Salongo
L'Institut Mandoki
          Le Préfet de l’Institut Mandoki a annoncé en ce début de l’année scolaire 2014-2015 le changement progressif de l’option Chimie-Biologie de son école en option nutrition de la section technique, et ce, pour appliquer la volonté du gouvernement  congolais qui veut privilégier les enseignements techniques et professionnels à 60 % par rapport aux enseignements généraux tels que littéraire, pédagogie, scientifique Math Physique, etc.
Le deuxième bâtiment du Lycée Salongo
          Ici à Bumba, deux écoles étaient ciblées par « la promotion scolaire » faite à Lisala par les autorités provinciales de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel dans la province éducationnelle de l’Equateur IV ; il s’agit de l’Institut Mandoki de l’option Chimie-Biologie et du Lycée Salongo de l’option pédagogie générale.
Le bâtiment de l'Institut Mandoki
          Ces deux écoles vont dès cette année scolaire qui débute le 8 septembre 2014 commencer la section technique pour leur salle de 3e année. Cela progressera  annuellement jusqu’en 6e secondaire. Ainsi, petit à petit l’option Chimie-Biologie disparaîtra à l’Institut Mandoki pour laisser la place à l’option Nutrition, et l’option pédagogie générale laissera la place à l’option hôtellerie et restaurant au Lycée Salongo de Bumba.
Monsieur Edouard Ngbango, Préfet de l'Institut Mandoki
          L’opinion bumbatracienne se demande si cela ne constitue pas un coup dur pour les enseignements pédagogiques à Bumba car le Lycée Salongo en était en quelque sorte le pilier. Le changement à l’Institut Mandoki ne pose pas problème car il y a une option Chimie-Biologie à l’Institut Lokole ; mais ce n’est pas pareil pour la pédagogie. 

        
Monsieur Michel Kalonda, Préfet du Lycée Salongo
Quelle école de Bumba (de réseau catholique ou de bonne réputation éducationnelle et morale) va prendre la relève et poursuivre un bon encadrement pédagogique à Bumba, une cité de plus de 100. 000 habitants ? Ne pourrait-on pas ajouter conjointement cette option nutrition à côté de la pédagogie au Lycée ?...
                                                                   Antonio Lisuma.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire