jeudi 15 septembre 2016

La mort de Maman Conseillère Ambwa Sophie




La Maman Conseillère Ambwa Sophie est morte

Maman Conseillère Sophie Ambwa
L’église Notre Dame de Bumba était tout émue d’apprendre la triste nouvelle du décès inopiné de la maman Ambwa Sophie morte ce mercredi 8 septembre 2016 vers 2 heures et demie à l’Hôpital général de référence de Bumba. 


La mort de la maman Conseillère Ambwa Sophie a surpris plus d’une personne tant elle était en bonne santé la veille de sa mort. Le dimanche 4 septembre 2016, elle était à la messe, et peu après celle-ci, elle a participé à la réunion des Bilenge ya Mwinda tenue, comme à l’accoutumée, dans la grande salle ; elle a même prodigué quelques conseils aux jeunes concernant la remarque de ce jour, de ne pas se livrer à l’impolitesse. Le lundi 5 septembre au matin vers 5 heures et demie, elle était même partie à la réunion de prière de la C.E.V « Boyokani » qu’elle dirige. 

Mais, les choses se sont compliquées subitement pour elle le mardi 6 septembre. En se réveillant très tôt le matin du mardi, elle a senti des malaises et des vertiges. Elle fut aussitôt amenée à l‘Hôpital pour des soins appropriés. Vers les après-midi sa situation s’est empirée et elle ne faisait que s’affaiblir davantage, malgré les médicaments lui administrés, et vers 2 heures et demie du mercredi 7 septembre, la maman Sophie a rendu l’âme.
Pendant le deuil, la fille aînée, assise à droite, ne contient plus ses émotions
Née à Bumba en 1939 du couple Joseph Ambwa et Agnès Madamu, Maman Sophie était l’aînée d’une famille de deux enfants. Elle était mariée à Ambwa Cyprien (celui-ci avait curieusement le nom de sa femme) avec qui elle a eu neuf enfants dont deux garçons qui malheureusement périrent tous les deux. Elle a laissé aujourd’hui six filles, et 29 petits fils et petites filles.   

La maman Sophie Ambwa était une fervente chrétienne très engagée à la paroisse Notre Dame du Curé le Révérend Père Carlos Rommel. Elle était légionnaire de Marie et avait pendant longtemps assumé des responsabilités au sein de ce groupe des mamans, jusqu’à en devenir la Présidente  au doyenné de Bumba. 

Elle était aussi « Molendisi », c’est-à-dire la dirigeante d’une des 33 Cellules ecclésiales vivantes (C.E.V) de la paroisse Notre Dame de Bumba qu’elle dirigeait pendant des longues années jusqu’à sa mort.

Elle était surtout Conseillère des Bilenge ya Mwinda (Jeunes de Lumière) de la paroisse Notre Dame peu après son implantation par le Père Curé Carlos en 1975. Ainsi elle a vu et conseillé presque toutes les promotions des « Yaya », des « Abugaza » et des « Bagaza » des jeunes de Lumière de la paroisse Notre Dame. 

Maman Sophie a vraiment contribué à l’œuvre de l’éducation chrétienne des jeunes et même des adultes, tant de la paroisse Notre Dame que ceux vivant dans son quartier Sainte Caroline, aussi ceux vivant dans la C.E.V qu’elle dirigeait. Elle était une femme de paix et aimait que les gens vivent en paix et travaillent pour le bonheur de l’humanité !                               Que son âme repose en paix !
                                                                          Antonio Lisuma                   

Aucun commentaire:

Publier un commentaire