mardi 28 novembre 2017

Fête de mariage de Don Jérôme Makila et de Rachel Mafuta


Fête de mariage de Don Jérôme Makila et de Rachel Mafuta

            La paroisse Saint André de Bumba a vibré aux couleurs des cérémonies nuptiales du couple Makila Don Jérôme et Mafuta Rachel au cours d’une messe unique et solennelle dite à partir de 7 heures ce dimanche 29 octobre 2017 par le Curé de la paroisse, le Révérend Abbé Nicodème Abia, qui était assisté par son Vicaire paroissial, le Révérend Abbé Camille Ideme.


A l'Eglise Saint André
            La messe qui était unique, contrairement à d’autres dimanches qui en comprenaient  régulièrement deux célébrations eucharistiques au sein de ladite paroisse, a connu la participation massive de plusieurs personnalités surtout des jeunes venus de diverses paroisses de la ville de Bumba, notamment les communautés telles que la Famille chrétienne, les Abugaza des Bilenge ya Mwinda, le groupe KA (Kizito et Anuarite) où œuvre Abugaza Don Jérôme, et sans doute la chorale Saint André dans laquelle appartient la dame Mafuta Rachel.
 
Les anneaux, symbole du mariage
 
        Après le sermon du Célébrant principal, concernant la propagation de l’Evangile et sur l’institution du mariage par Dieu lui-même, les mariés étaient priés de se présenter devant l’Autel pour les cérémonies du sacrement du mariage entre Don Jérôme Makila Makeli et Rachel Mafuta qui se sont engagés à vivre désormais dans l’union conjugale et à ne plus se trahir l’un à l’autre, ni abandonner son (ou sa) conjoint
 
 
 
 
 

La Joie à la sale Polyvalente
    (e).

            La messe qui s’est terminée vers 12 heures, a connu un long moment d’offrandes (plus d’une heure) où les fidèles de différents quartiers que compte la paroisse Saint André se sont présentés les uns après les autres, suivant l’appel d’un modérateur, pour venir avec l’esprit manifeste d’émulation présenter leurs offrandes.

Soirée dansante
            Après la messe, les mariés, encore vêtus  de leurs habits blancs de messe, et perchés à travers l’ouverture de la capote de la voiture décorée pour la circonstance, ont sillonné dans un convoi de fête à travers les grandes artères de la ville, et s’est plus tard vers 17 heures que le cortège nuptial se présenta à la toute nouvelle et pimpante grand-salle polyvalente de la paroisse Notre Dame du Révérend Père Carlos Rommel où le festin fut organisé. 

                                                                 Antonio Lisuma  

 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire