dimanche 13 mai 2018

Céremonie de la bénédiction des travaux et de la débaptisation du nom de stade de la paroisse Notre Dame de Bumba


Cérémonies de la bénédiction des travaux et de la débaptisation

du nom de stade de la paroisse Notre Dame de Bumba.

 

          La journée de vendredi 4 mai 2018 a été marquée par la triple cérémonie de la bénédiction des travaux de la réfection et de la construction du stade de la paroisse Notre Dame de Bumba, de la pose de la première pierre pour la construction d’une nouvelle tribune, et de la débaptisation du nom du stade qui s’appellera désormais ‘’stade Père Carlos’’ de Bumba.

 
Tout a commencé avec une prière

          Tout a commencé vers 10 heures peu après l’arrivée au stade de son Excellence Monseigneur Ernest Ngboko Ngombe, l’évêque du diocèse de Lisala qui a présidé la cérémonie, en présence de Son Excellence monsieur Miché Mandia Lambi la Mene, l’Administrateur du territoire de Bumba, et de plusieurs autres personnalités telles que monsieur Odzogolo, l’Administrateur du territoire Adjoint en charge des questions politiques et administratives, Monseigneur Maemba Frédéric, l’évêque émérite du diocèse de Lolo, Monseigneur Gbema Limbole, évêque protestant de CNCA, Monsieur Libana Célestin, un notable Budja, etc.

 
Discours du Maître Iluku Gabriël

          Sous la modération de Monsieur Henri Engada, Enseignant à l’école primaire 2 Notre Dame et journaliste à la Radio Bumba-Lokole, plusieurs discours ont été prononcés pour la circonstance.

Dis          Le premier discours fut celui du Maître Iluku Gabriel, Préfet du Collège Notre Dame et Président du Comité de gestion du stade de la paroisse Notre Dame. Il retraça solennellement l’historique du stade de la paroisse Notre Dame qui jusque-là s’appelait stade Mobutu. Il expliqua en détail comment le stade fut arrivé à être aménagé et construit tel qu’il se présente à ce jour.


Discours de l'Administrateur du Territoire Mr Miché Mandia Lambi la Mene
          L’important financement commença en 1977 avec le candidat Litho Moboti, un proche du Président Mobutu, qui avait remis entre les mains du Père Carlos une importante somme d’argent pour la construction du stade de la paroisse Notre Dame, lors de son passage à Bumba, à l’occasion de la campagne électorale qu’il battait dans une des villes de sa base provinciale de l’Equateur, en prévision des élections de membres du Bureau politique du MPR (Mouvement populaire de la Révolution) le parti unique au pouvoir.

 


Discours du Notable Libana  Célestin
          Il expliqua ensuite comment le Père Carlos avait ajouté son propre financement pour poursuivre les travaux lorsque l’avancement des travaux avait consommé le tout dernier sou lui remis par le candidat Litho sans que ces travaux se fussent achevés.

 
Les vestiaires au nom du feu Litho Moboti

          Ensuite, à la suite de l’intervention du Père Carlos, il s’avère important de noter en outre l’intervention bienfaisante de certaines personnalités telles que le Ministre Omer Egwake qui avait construit la tribune dite « Baïmoto », et enlevé de mauvaises herbes qui envahissaient l’espace entourant l’aire de jeu à l’intérieur du stade, ainsi que la Dame Jeanine Mabunda, l’ex ministre de portefeuille et actuelle Conseillère du Président Kabila en matière des violences sexuelles, qui n’avait ménagé aucun effort en vue d’apporter le financement d’une importante somme pour la reconstruction du mur du stade qui s’est écroulé à la suite d’une forte tempête en février 2009.   



Discours de Monseigneur Gbema Limbole


          Du pionnier Révérend Père Tshimanga, les travaux de reconstruction du stade sont passés entre les mains du Commissaire du Peuple Litho Moboti, Père Carlos, Omer Egwake, Jeanine Mabunda, pour chuter encore aux mains du Père Carlos.
La première pierre de la Tribune cimentée   par l'Evêque de Lisala et L'administrateur de Bumba
 et dédiée à Madame Jeanine Mabunda

      Aujourd’hui encore les travaux sont revenus pour la nième fois au bon soin du Père Carlos. Cette fois, il a essayé de doter le stade des normes de la mondialisation : ayant terminé la construction d’un vestiaire pimpant neuf et moderne, il érige à présent les gradins tout autour de l’aire de jeu, et projette d’ériger dans un très bref délai une magnifique tribune moderne qui couronnera parfaitement les travaux du stade. « Un honneur et un prestige pour nous, a poursuit Maître Iluku, de voir notre stade jadis rustique se transformer aujourd’hui et se classer parmi les stades au standing classique et moderne dont on peut espérer un jour son homologation ».   
 

 
 
 


Le baptême de la première pierre
          Le Président Iluku achève son discours en termes suivants sur la débaptisation du stade au nom du Père Carlos : « … pour des raisons de conformité avec la sagesse africaine qui exhorte l’homme reconnaissant à toujours écrire le bien dans la pierre de crainte qu’il soit conservé jalousement et écrire le mal dans l’eau afin de l’oublier sans délai … ».  Ainsi exhorte-t-il la population à immortaliser le Père Carlos, en raison de multiples œuvres sociales telles que l’Hôpital Notre Dame, les écoles maternelle, primaires, ITM  et secondaire Notre Dame, le marché central, le stade, etc., réalisées par ce dernier en faveur de la jeunesse et de la population de Bumba. Immortaliser le Père Carlos ne serait pas un fait de hasard ni de complaisance ; ce serait sans doute le fruit de ses remarquables réalisations. Il en est de même avec le nom de Litho Moboti attribué au vestiaire, et Jeanine Mabunda pour la tribune qui sera bientôt construite.
Discours du Père Carlos

          Après le discours principal prononcé par Me Iluku Gabriel, l’assistance a également suivi avec intérêt ceux tenus par Monseigneur Gbema Limbole, l’évêque de l’église protestante CNCA avec de mots pleins de signification en faveur du Père Carlos, de celui avec des mots de remerciement tenus par le notable Célestin Libana, et surtout celui d’encouragement et de remerciement tenu par l’Administrateur de territoire Monsieur Miché Mandia Lambi la Mene qui, évoquant Saddam Hussein dans les infrastructures qu’il réalisait en Iraq, compara ce dernier au Père Carlos qui en a construit en faveur de la population de Bumba et les générations à venir, « ainsi, mérite-t-il des applaudissements… », a-t-il souligné.


La bénédiction du stade et des gradins
          Le Père Carlos n’a pas manqué de remercier tous ceux qui l’ont aidé en commençant par ses supérieurs hiérarchiques, les évêques Nganga, Nkinga et maintenant Ngboko, sans oublier les autres collaborateurs, les ouvriers…  dans son œuvre en faveur de la population de Bumba.


Le discours finale de Monseigneur Ernest  avec le chant entonné
"envoies des messagers Seigneur dans le monde entier

Après tout la joie éclate

  Monseigneur Ernest Ngboko a enfin procédé à la bénédiction des tous les travaux de gradins au stade, ainsi que du vestiaire Litho Moboti, avant la pose de la première pierre de la tribune Jeanine Mabunda, en compagnie de l’Administrateur...
                                                               

                                                                                      Antonio Lisuma

 

 

  










 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire