mardi 18 octobre 2011

EVENEMENT

RETOUR A BUMBA DU PERE CARLOS ROMMEL
          Le Père Carlos Rommel, Curé de la paroisse Notre Dame, est revenu à Bumba ce vendredi 14 octobre 2011 après un long moment des vacances passées en Belgique.

Sa déscente de l'avion à Bumba
          L’avion de la compagnie C.A.A. (Congo Air Line) qui l’a ramené de Kinshasa en transitant par Kisangani a atterri vers 15 h à l’aérodrome de Bumba.

Accueil des filles de l'Ecole maternelle Notre Dame.
Des fleurs pour sa bienvenue parmi les siens
          Le Père Curé vient de passer trois mois en famille en Belgique, un bon moment de repos, suffisant pour se ressourcer, se revitaliser, se revigorer en vue d’entamer avec énergie, force et courage une nouvelle année liturgique au sein de sa paroisse.

Salué par quelques responsables de sa paroisse,
Molendisi Misange, les Bakambi Mabiti et Ludunago 
          Un accueil très chaleureux lui était réservé tant par les élèves du Complexe scolaire Notre Dame que par les personnels des Œuvres sociales Notre Dame, à savoir, l’école maternelle, les deux écoles primaires, le Collège et le Centre de Santé.

Avec ses fidèles à l'aérodrome

          Aux pieds de l’avion deux fillettes de la maternelle, Grâce Longbango et sa collègue Berthe Mbeya de la grande section de l’Enseignante Alombo Louise lui ont offert des fleures dès sa descente de l’avion :

Salué par le Préfet des études du Collège Notre Dame, Camille Lindimbe

 « Bon retour Révérend Père Carlos, que Dieu vous bénisse », ont-elles souhaité ! On sentait de la joie dans le visage de ceux qui l’ont accueilli tant au tarmac qu’à la sortie de la piste d’aviation ; la joie des retrouvailles des enfants dont le père parti pour un long voyage revient aux siens !

Avec les personnels du Complexe scolaire Notre Dame et quelques ouailles
          Même en quittant l’aéroport, lorsqu’il conduisait en personne sa jeep de l’aérodrome jusqu’à la paroisse Notre dame,  la joie s’affichait sur des personnes qui, le long de la route, l’apercevaient de nouveau sain et sauf à Bumba.

Enfin, chez lui à la paroisse!
          C’est à la paroisse Notre Dame, où attendaient quelques personnels ainsi que des élèves, qu’eut lieu l’organisation de la réception. Monsieur Modandi Rodrigue, le professeur de français du Collège Notre Dame faisait la modération de la cérémonie.

Une reception peu après son arrivée

          Les deux fillettes de la maternelle ouvrèrent la cérémonie en déclamant en ces termes : « Révérend Père Carlos, votre absence nous a causé du regret ; ainsi, nous vous souhaitons bon retour, car nous ne manquerons pas des biscuits et des bonbons. Que Dieu vous bénisse ! ».

Les deux fillettes de la maternelle Grace et Berthe

          Puis, quelques élèves de l’école primaire Notre Dame entonnèrent, sous la direction de la Surnuméraire Marie Makilo, une mélopée dont la parole disait : « Révérend Père le mot nous manque pour exprimer la joie qui dans nos cœurs bouillonne, ne trouva pas d’issu. Ce chant pourra vous dire que grande est notre joie, surtout qu’elle est sincère et vient du fond du cœur. Révérend Père, c’est un accueil à nul autre pareil. Joignons nos cœurs, nos âmes pour rendre grâce à Dieu de ce qu’il nous accorde ces belles retrouvailles. A lui l’honneur ; louange soit à jamais rendu ».
Les élèves de l'école primaire Notre Dame et leur chant d'accueil


          Ensuite, c’était le tour de l’élève Irène Baranga de 6e littéraire du Collège Notre dame de prononcer un discours que voici : « Révérend Père Carlos Rommel, Promoteur du Complexe scolaire Notre Dame de et à Bumba. Révérend Père, A l’occasion de votre retour de congé de reconstitution passé en Europe, le Complexe Scolaire Notre Dame est ravi de joie, d’allégresse et d’honneur  de vous revoir plein de santé et de vigueur, signe d’un repos bien mérité, et de vous en souhaiter la bienvenue. Cette retrouvaille, nous la dédions à Dieu, la Providence qui, par sa miséricorde, a su vous assurer une protection voulue tout au long de ce long et périlleux voyage Afrique-Europe et Europe-Afrique. A lui, nous rendons grâce et notre très profonde gratitude.

La collégienne Irène Baranga de 6e Littéraire du Collège Notre Dame


R.P. Carlos, votre retour est notre bienvenue, il vient nous réconforter, nous vivifier et nous ranimer tous, élèves comme éducateurs. Car, comme vous le savez, une famille sans parent se voit privée d’une affection paternelle irremplaçable. Tel est le cas qui nous frappait au Complexe scolaire Notre Dame trois mois durant. Aujourd’hui, cette affection nous est revenue à point. A quoi bon nous empêcher de jubiler notre joie ? À quoi bon nous empêcher d’exprimer nos sentiments de satisfaction ? Comme pour paraphraser le poète congolais Tito Yisuku, au nom de tous les collégiennes et collégiens de Notre Dame et au mien propre je dirai :
                     Laissez-nous chanter
                     Laissez-nous danser
                     Laissez-nous exprimer notre joie car
                     Notre père, notre affection nous est revenue.
Encore une fois de plus, bienvenue parmi nous R.P. Carlos, Initiateur du Complexe scolaire Notre Dame.  Je dis et je vous remercie ».

Des cadeaux de vollailles



          Après cette série des littératures, c’était l’heure de présentation des cadeaux à l’Homme de Dieu. Les personnels des œuvres sociales de la Paroisse Notre Dame lui offrirent des œufs, des fruits, des poulets et autres produits, de quoi lui plonger au rythme de la vie à Bumba.

Des oranges


          C’est au bout du repas partagé autour du Curé que le “Mokambi„ Mbombo Luc, le Vice Président du Conseil paroissial lui présenta au nom de tous les paroissiens le mot de bienvenue accompagné d’un bilan de trois mois d’activités passées à la paroisse Notre Dame à l’absence du Curé.

Des ananas 


          Le Père Carlos clôtura la cérémonie par un petit mot de remerciement et de félicitation à ses ouailles ainsi que les personnels des œuvres sociales précitées dont il est l’initiateur, les invitant à œuvrer de plus en plus dans la gestion autonome des entités qu’ils administrent.

Un repas en famille "Notre Dame"


          Le lendemain en début d’après midi, une autre tournée attendait le Père, la fête à Lisala où Monseigneur Louis Nganga, évêque émérite de Lisala qui âgé de 80 ans a célébré ce dimanche 16 octobre 2011 son jubilée d’or, soit 50 ans d’épiscopat… 

Mot de remerciement


                                 Propos recueillis par Antonio Lisuma
                                 Tél. +243 997 72 94 13
                                 E. mail : lisumaantonio@yahoo.fr 


































Rév. Père Carlos Rommel, Curé de la Paroisse Notre Dame de Bumba

Aucun commentaire:

Publier un commentaire