mercredi 22 juillet 2015


Adieu Patrick Yambula

Le jeudi 02/07/2015, la proclamation des résultats scolaires du niveau primaire et secondaire a eu lieu dans presque toute l’étendue de la République Démocratique du Congo, y compris la ville de Bumba.

Cependant au Collège Notre Dame du Révérend Père Carlos Rommel, elle a débuté à 11 heures et s’est terminée aux environs de 13 heures. Après cette publication à haute voix des résultats scolaires, tous les enseignants de cette institution se sont retrouvés dans l’une des terrasses de la ville pour prendre un verre à l’occasion de cette journée de fermeture de l’année scolaire. C’est dans cet endroit et pendant ce temps-là que la triste nouvelle atteint tout le corps professoral de l’école de différence, de préférence et de référence pour la ville de Bumba et la nouvelle province de la Mongala en particulier  et pour toute la République Démocratique du Congo en général.
L'arrivée du corps à l'Eglise Notre Dame

Ayant reçu un coup de téléphone, le Préfet des Etudes s’est retiré un peu du groupe pour répondre à l’appel. Après cette conversation téléphonique, le chef d’établissement a apporté à ses collaborateurs cette triste nouvelle en ces mots : «  Patrick Yambula vient de mourir tout de suite à l’hôpital Notre Dame », alors qu’il était déjà sur la voie qui lui permettrait un jour de servir Dieu comme prêtre dans la congrégation de Scheuts. Déçus et soucieux de la mort de leur ancien élève, les éducateurs ont eu du pain sur la planche pour avaler des gorgées et n’ont pas pu continuer avec l’ambiance. Cette mort a suscité une forte douleur et un profond regret à tous les ressortissants du Collège Notre Dame et à tous ceux qui ont connu et passé de beaux temps avec le défunt.
Le défunt dans le cercueil
 

Nous signalons que, le vendredi 03 juillet 2015 le corps du défunt a été emmené à la paroisse Notre Dame de Bumba et posé au sein de l’église où la messe d’inhumation a été célébrée par le Révérend Père Carlos Rommel. Après la messe, il a été conduit jusqu’à sa dernière demeure vers la route Ebonda où il a été enterré à sept kilomètres de la ville de Bumba.

Que l'âme de notre frère repose en paix et que la terre de nos ancêtres lui soit douce et légère. 

 

L'arrivée du corps au cimetière
 


La descente du cercueil dans la fosse
 

 
L'enterrement
 
Le cimetière après l'enterrement
 
 


                                                                     Une rédaction de Elisée Lituka et  Bienvenu Balomao
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire