mercredi 13 novembre 2019

LES ECOLES CREEES PAR LE REVEREND PERE CARLOS EN DETRESSE




LES ECOLES CREEES PAR LE REVEREND PERE CARLOS EN DETRESSE

            Les premiers instants de la mise en œuvre de la gratuité de l'éducation de base en République Démocratique du Congo laissent perplexe à Bumba, et plus singulièrement aux écoles fondées par le  Révérend Père Carlos Rommel ( Missionnaire Catholique de la Congrégation de Scheut/ C.I.C.M), une légende vivante pour les Bumbatraciens. 
            En effet, malgré toutes les justifications fondées sur le parachèvement de cinq nouvelles classes et l'équipement de cent vingt nouveaux bancs pour  contenir l'afflux d'élèves, Le Sous-Proved de Bumba I, Mr. Nicodème LOSSO et l'Inspectrice Chef de pool du Primaire, Mme Marie AGELE, n'ont pas hésité d'instruire le Fondateur dudit Complexe Scolaire de rembourser aux parents les frais perçus pendant les vacances au cours de leur visite au presbytère de la Paroisse Notre Dame.

Nos écoles débranlées

            Ainsi, depuis le lundi, 04/11/2019, de grands embarras de la gratuité ont commencé à bouleverser le rythme de travail des écoles initiées par le Révérend Père Carlos et qu'il a confiées à la gestion publique de l'Etat en 2006. Une psychose généralisée s'empare du personnel enseignant et ouvrier desdites écoles tant du niveau primaire que secondaire.        Lors d'une assemblée extraordinaire avec les parents des élèves du Complexe Scolaire Notre Dame le mercredi 06/11/2019, les chefs d'établissements tirent la sonnette d'alarme. Au total, 47 enseignants et 9 sentinelles desdits établissements ne sont pas payés par l'Etat. Ces derniers sont  déterminés à surseoir leurs services. Les avantages professionnels à l'instar de la couverture de santé pour tous les  agents tombent en désuétude.
Les E.P. 1  et 3 Notre Dame
            Un relâchement professionnel insolite risque de se manifester dans les prestations  du personnel enseignant. D'ailleurs, les deux vacations du travail seront réduites en une vacation unique, et cela, dans le mécontentement des parents d'élèves qui ont projeté se réunir pour une prise de position collective. Pour cela, Il convient de souligner ici que personne ne saurait ignorer la double vacation du Complexe scolaire Notre Dame comme un atout majeur permettant une grande assiduité au travail de la jeunesse. Sinon, ce serait pécher contre le vrai. D'ailleurs, les résultats brillants aux différents concours nationaux ou internationaux comme ENAFEP,EXETAT, SADC,...en font preuve.  Bien que les résultats des échanges de parents ne soient pas encore connus, notons que la majorité de ces derniers se décide à rencontrer les autorités locales et provinciales en vue de soutenir les mesures de gratuité prônée par le chef de l'Etat en couvrant volontiers les frais jusque-là non pris en charge par l' Etat pour le bien-être de leurs enfants .
Surpeuplement dans une classe
            De son côté, le Fondateur de ces écoles est dans une mélancolie extrême d'assister de son vivant à l'effritement du grand monument de sa conception réaliste.
Le Père en détresse
            A quel saint se vouer pour empêcher cette chute subite de ces meilleures écoles de la Province de la Mongala? Bumba 7 jours " Le Flamboyant " s'est limité à retracer les faits car cette situation se passe de tout commentaire.


                                                                                  Maître Gabriël Iluku
   

Aucun commentaire:

Publier un commentaire