samedi 23 novembre 2019

UNE CENTRALE ELECTRIQUE BIOMASSE BIENTOT A BUMBA


UNE CENTRALE ELECTRIQUE BIOMASSE BIENTOT A BUMBA
            Ce mardi, 19 Novembre 2019 vers 13 heures, nous nous sommes entretenus amicalement à l'hôtel PADENI/P.P.N.Z de Bumba avec son Excellence Ministre Provincial des Infrastructures, travaux Publics et Reconstruction (I.T.P.R en sigle) de la Mongala, Benoît Prosper LIHAU NGBONDU en compagnie de Monsieur Clovis DUNIA ENGWANDA, chargé de mission du gouverneur de la Province de la Mongala. Nous avons voulu savoir l'objectif de leur mission au terme d'un séjour de cinq jours à Bumba.
                En effet, deux centrales électriques Biomasses seront érigées à LISALA et à BUMBA. Ce type d'électricité provient de la fermentation des résidus et tourteaux organiques. Le présent projet d'électricité fut l'œuvre de l'honorable Sénateur Louis MBONGA MAGALU alors gouverneur de la province de la Mongala. Ainsi, dans le cadre de la continuité de l'Etat, son Excellence Monsieur le gouverneur Crispin NGBUNDU MALENGO l'actuel patron  de la Mongala, saisit la balle au bond pour relancer sa Province en rendant effectif le projet. Quelques transformateurs, câbles et poteaux sont déjà disponibles au dépôt de la Société Nationale d'Electricité de Bumba (S.N.E.L). En termes de réalisation, c'est la société privée belge dénommée PUTMAN ayant son siège à Bruxelles (avec environ 3000 employés) qui produit l'électricité qui sera distribuée par la S.N.E.L sous le contrôle Provincial de La Mongala.
Concession  SOCAM
A la Résidence de l'Administrateur.
                Après une visite éclaire de la délégation à Yaligimba le dimanche 17 Novembre à la société des huileries FEROGNA ( située à environ 60 Km de Bumba ), la journée du lundi 18 novembre a permis à la délégation de se rendre à MADINA situé à 3 km du centre de la cité de Bumba précisément dans la concession de SOCAM N.T avec l'objectif de cibler le site d'implantation de la centrale électrique qui comportera deux fours de fermentation à béton armé chacun avec 6 mètres de hauteur et 14 mètres de diamètre. La prospection dans ce lieu était aussi motivée de se rendre compte de l'état de concession du Programme National de Riz (P.N.R en sigle)  pour la culture des plantes énergétiques. C'est dans la matinée de ce mardi, 19 Novembre que Monsieur CHRISTIAN D'ARGENT, responsable de la société PUTMAN, s'est vite rendu à Kisangani au moyen d'un Hors-bord affrété à ce sujet.



                Nous précisons ici la nécessité d'avoir une superficie de 400 ha pour la culture des plantes énergétiques permettant à la centrale de produire une puissance de deux mégawatts (2 MW) de courant électrique. Parmi les consommateurs probables, nous ciblons d'abord les opérateurs économiques ayant des rizeries, des scieries, savonneries, boulangeries, les hôtels ensuite les sociétés telles que REGIDESO, S.E.P ainsi que les ménages. L'avantage de ce type d'  électricité  est qu'elle est moins coûteuse par rapport à l'usage des carburants dont le coût semble de plus en plus élevé pour ces jours.
                Le territoire de Bumba étant un milieu à vocation agricole, nous pensons que La réussite du projet offrira des avantages énormes à la population paysanne dans l'accroissement de leurs productions agricoles. Ce projet entraine également la création de sous-emplois en ce sens que les communautés urbano-rurales  du territoire de Bumba seront les grands fournisseurs des résidus de leurs ménages qui seront utilisés dans la centrale biomasse. Enfin, le recyclage des déchets énergétiques contribue aussi à réduire la pollution de l'environnement et l'insalubrité publique. 

D’après Monsieur Gabriel Iluku Aundu, Bumba 7 jours le « FLAMBOYANT »  Novembre 2019

Aucun commentaire:

Publier un commentaire