jeudi 18 juin 2015


UN DETOURNEMENT DE 18 MILLIONS DE FRANCS CONGOLAIS ALLOUES  AUX OBSEQUES DE L’HONORABLE  JOSE KALONDA, DEPUTE PROVINCIAL ELU A BUMBA

Voici quelques images des obsèques de l'honorable José KALONDA











 
 
 


Après les adieux faits à l’honorable  José  KALONDA, l’un des députés provinciaux de l’Equateur élu massivement en 2006, se cache un scandale de détournement des frais des obsèques alloués par le gouvernement provincial dont le chiffre s’élève à 18 millions  de francs congolais. En tête de ce stupide forfait, l’honorable MAFILI est  principalement l’homme sans cœur aux yeux de l’opinion. D’après les déclarations de ce dernier, il affirme malheureusement « avoir des comptes à rendre au gouvernement provincial et à personne d’autre ».

D’après nos analyses, nous trouvons cela trop dangereux car un silence de cimetière semble gagner du terrain alors qu’il s’agit effectivement d’un  vol manifestement scandaleux de ce montant d’argent  non négligeable aux yeux de l’opinion  et que les médias locaux ont fait gravement échos pendant presqu’une semaine. Au milieu de cette mésaventure  de ces quelques députés provinciaux  qui n’a plu plus personne,  nous craignons que la colère de la famille éprouvée n’aboutisse à une vengeance privée envers l’honorable MAFILI qui est jusque là reconnu le présumé auteur  de ce ridicule détournement parce que c’est lui qui semble  avoir  organisé  les cérémonies  funéraires de son collègue. D’ailleurs, il a reconnu devant quelques notables  locaux avoir utilisé cette somme d’argent en achetant  le cercueil de presque 500 dollars , d’une vache de 750 dollars , d’un fut de mazout utilisé à la morgue de l’hôpital général pour 250 dollars  et  pour une liste de petites dépenses qui ne dépassent pas un montant forfaitaire de 500 dollars ; ce qui en général laisse entendre une utilisation totale  de presque  2. 500 dollars  hormis les contributions de quelques personnalités  locales impliquées à la  réussite des obsèques de ce digne fils du terroir de Bumba. En fait, où est parti le reste d’argent ? Nous pensons certainement que seul l’honorable MAFILI  qui a reçu cet argent peut nous informer suffisamment.   


 Malgré ce silence critique, nous sollicitons le concours de la justice  et des organes provinciaux  tous unis en vue d’établir  les responsabilités à tous ceux qui semblent être impliqués dans ce complot de détournement  des frais qui devraient  servir à alléger les dépenses funéraires engagées  par la famille  et peut être soulager  financièrement la veuve, les orphelins, les frère et le sœurs  du défunt . En plus, l’opinion  sera ravie de constater qu’effectivement les enquêtes sont diligentées   contre ces députés cupides  qui pensent faire tout parce qu’ils sont fin mandat  et que les chances de se faire élire sont plus minces qu’avant. D’ailleurs, la population se chargera bientôt à redresser les torts pour tous ces dirigeants malhonnêtes qui ne pensent qu’à leurs propres intérêts.

 

Enfin, nous ne pouvons terminer sans rappeler que c’est grâce à son comportement amusant et affable  que l’illustre disparu a été le député le plus populaire  de Bumba en 2006. Mais également, ce mal nécessaire de la politique était plutôt porté dans les cœurs de la plupart de ces élus locaux surtout par ses dénonciations répétées  de corruption et de détournement des ses collègues.  Nous saluons également les efforts fournis par les notables locaux de « lihonge la Budja »  de pouvoir éclairer l’opinion sur les prétendues dépenses  pour la plupart jugées mensongères après des enquêtes sur les déclarations propres de l’honorable MAFILI. Pourtant, nous condamnons cette attitude de museler désespérément les voix   de la famille éprouvée  de ne plus en faire des bruits alors qu’il faut décourager énergiquement ce genre de comportement  dans notre milieu.  
 
 
 
                                              Commentaire de monsieur Gabriel ILUKU AUNDU

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire