dimanche 16 février 2020

Elisée, Gaston, et Louise de la chorale Monzoto mwa tongo


La promesse des choristes Elisée, Gaston, et Louise
de la chorale Monzoto mwa tongo !

Les choristes Elisée, Gaston et Louise
La Chorale Monzoto mwa tongo, la principale de la paroisse Notre Dame de Bumba, a organisé la promesse de trois de ses choristes Elisée Mangbongbo, Gaston Mbotama et Louise Botulu ce dimanche 2 février 2020 au cours d’une messe solennelle dite par le Curé de la paroisse Notre Dame de Bumba, le Révérend Père Carlos Rommel. 
Bénédiction du Curé Rév. Père Carlos 
Les trois choristes venaient d’achever les cinq années d’essai, d’initiation et d’observation exigées par les règlements de la chorale Monzoto depuis leur intégration au groupe, avant que les anciens les acceptent comme membres à part entière, à travers les cérémonies de la promesse, afin qu’ils continuent eux aussi leur apostolat au sein du groupe. 
Gaston Mbotama fait sa promesse
Les cérémonies de la promesse se sont déroulées peu après le sermon de l’officient principal, le Curé de la paroisse, le Révérend Père Carlos ; une homélie centrée autour de l’épiphanie de Jésus Christ. 
L'Officient de la messe, le Rév. Père Carlos Rommel
Sous la modération de Monsieur Molombi Marcel le Président du groupe, les trois « promettants » se présentèrent devant l’autel et firent leurs vœux en ces termes de langue lingala : « Kristu Mokonzi, oponi ngai, nandimi koyembela yo o misu ma batu bomoi bwa ngai mobimba, Amen », se traduisant par : « Seigneur le Christ, tu m’as choisi, j’accepte de chanter en ton honneur devant les gens durant toute ma vie, amen. »
Elisée Mangbongbo fait sa promesse
Louise Botulu

Peu après, les trois nouveaux choristes ont également apposé leurs signatures dans le livre d’or de la chorale Monzoto, constituant désormais la 21ème promotion des choristes de la chorale Monzoto mwa tongo.
L'habit du choriste à part entière
L'eau bénite
La signature dans le livre d'or de "Chorale Monzoto mwa tongo"
Ensuite, pour marquer leur unité fraternelle avec les nouveaux membres, les anciens choristes se présentèrent également devant l’autel au rythme du chant de bienvenue et aux pas de danse, et ils les congratulèrent en les étreignant affectueusement dans leurs bras.
Félicitation des anciens
Il sied de rappeler que la chorale Monzoto mwa tongo s’organise, à l’instar des autres associations pastorales de la paroisse comme les légionnaires, les mamans catholiques, les Bilenge ya Mwinda, etc., avec autonomie de gestion, sous la supervision d’une équipe dirigeante. 
La sortie de l'église Notre Dame de Bumba
Actuellement le groupe évolue sous la direction de son président Monsieur Marcel Molombi qui est à la quatrième année de son premier mandat. Il est secondé à ce poste par Monsieur Simon Mianda. La dame Jeanne Matsi tient la caisse pendant que Gitimo fait le secrétariat.
La fête après la messe...
A l’avènement du Père Carlos comme Curé de la paroisse Notre Dame en 1970, la chorale Monzoto mwa tongo s’appelait alors Chorale Sainte Cécile. Elle regroupait principalement les enseignants des écoles Notre Dame filles et garçons, actuelles écoles Mongbama et Ngito. 
Repas autour du Curé
C’est en 1973 que le Père Curé conféra le nom de Monzoto mwa tongo (étoile du matin en lingala) à ladite chorale, puisque soucieux de marier harmonieusement  l’activité matinale de la chorale qui chante tôt le matin avec l’une des appellations de la Vierge Marie l’étoile brillante du matin, la patronne de la paroisse. Et le conseil paroissial décida de faire intégrer tout le monde, afin de réunir en son sein toutes les couches des paroissiens.
C'était pendant le séjour de l'infirmière Élisabeth à la paroisse Notre Dame...
Cela fait donc 47 ans jour pour jour depuis que la chorale, sous cette appellation, existe à la paroisse Notre Dame, et reçoit chaque année de nouveaux adeptes qui, au bout de cinq ans de prestation, prêtent leur serment pour mieux servir au sein de la chorale.  
                                                                      Antonio Lisuma 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire