samedi 15 février 2020

UNE CROISADE DES PRIERES ET D'ADORATIONS POUR BUMBA


UNE CROISADE DES PRIERES ET D'ADORATIONS POUR BUMBA

            Le Mardi 07 Janvier 2020 restera une date gravée en lettre d'or dans les annales religieuses de Bumba. Le stade Père Carlos avait accueilli une foule immense venue prier, chanter et danser au rythme des artistes musiciens religieux de Bumba parmi lesquels Jean Denis MBANGU, auteur compositeur de nombreux cantiques chantés en dialecte Budja tels que "Epopaki" et "Libalano", était expressément invité à son terroir par  l'honorable Jean Pierre LIHAU 

            Pour la première fois à Bumba, les chrétiens toutes obédiences confondues, les musulmans y compris, étaient en parfaite communion de sentiments d'adoration en vue de délivrer la population Bumbatracienne longtemps désunie malgré toutes ses potentialités de développement.

 
            Dans un climat de convivialité inouïe, les représentants religieux sont passés tour à tour, soit pour prêcher, soit pour prier. Du côté Protestant, nous pouvons signaler la présence des hommes de Dieu à l'instar des Evêques Jules César GBEMA du 21è CNCA, François BITONDO de A.J.C/MEDAP, André GBEKE du message du temps de la fin ainsi que le pasteur  Jean pierre EMAKA de l'Assemblée des messagers. Tandis que pour les musulmans, c'est l'Imam national Assani BONANE qui a eu à interpréter des sourates coraniques appropriées pour la circonstance.

            Nous remercions l'honorable député national Jean Pierre LIHAU pour cette initiative combien heureuse de dédier aux mains de l'éternel sa circonscription électorale de Bumba. Pour les actions caritatives de cet élu surnommé  "Mwana Suka", il faut retenir  qu'au cours de cette croisade, Une certaine chantre au nom de "Honorine" de la secte religieuse connue sous l'appellation " les Elus" s'est fait remarquée en cette aubaine en imitant  la voix d'une icône  de la musique religieuse du pays au nom de  Marie MISAMU dans sa chanson "Saisons". De cette interprétation, l'honorable Jean Pierre LIHAU en fut séduit au point de lui promettre son appui financier pouvant l'aider à développer ses talents artistiques à Kinshasa.

            Pour en finir, nous saluons ce geste des religieux Bumbatraciens qui constitue certes, un exemple à suivre pour nos dirigeants politiques ressortissants de Bumba qui sont depuis longtemps plongés dans un cycle de discordes superflus sur des intérêts égoïstes au détriment de cette misérable population riveraine. Pour cela,  nous souhaitons la réalisation d'un prochain Rendez-vous culturel plutôt politique à Bumba de tous les fils et filles de Bumba éparpillés dans diverses fonctions politiques du pays.
 
                                               Mr. Gabriel ILUKU, Bumba 7 jours LE FLAMBOYANT, Janvier 2020.

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire