mercredi 31 août 2011

Evénement

PAQUED ORGANISE UN SÉMINAIRE DE FORMATION
SUR L’ENSEIGNEMENT DE FRANÇAIS A BUMBA.

L'Ecole Primaire Notre Dame où se déroule le séminaire de formation

          Un séminaire de formation des enseignants des quelques écoles primaires de la Cité de Bumba se déroule pour une durée de dix jours à partir du jeudi 25 août dernier dans les bâtiments de l’Ecole Primaire 1 Notre Dame de Bumba.

Mr Joslin Kamadilu le Superviseur de la formation en train de lancer le début du séminaire

          Ce séminaire est organisé par le Projet d’Amélioration de la Qualité de l’Education, PAQUED en sigle, en partenariat avec le gouvernement congolais, avec le financement de l’organisme USAID.  

Les enseignants du primaire de la Cité de Bumba
                                       
          Sous la supervision de Monsieur Joslin Kamadilu Tshipambula, le superviseur des enseignements organisés par PAQUED au niveau de District de la Mongala qui regroupe les  territoires de Bongandanga, de Bumba, et de Lisala, des milliers d’enseignants des écoles primaires ciblées par PAQUED à travers le District suivent avec beaucoup d’intérêt la formation en français en vue de renforcer leur  capacité d’enseignement en langue française.

Les Séminaristes

          La formation est assurée par des facilitateurs qui restituent ce qu’ils avaient au préalable reçu 12 jours durant leur formation au niveau de District à Lisala, avec bien sûr leurs amis venus des territoires de précités.

Une animatrice faisant jouer le poste radio

          Compte tenu du critère principal de l’actuelle couverture médiatique radiophonique, seulement les enseignants de quelques écoles primaires situées aux environs de la Cité de Bumba (pour parler du cas du territoire de Bumba), dans un rayon où les radios locales peuvent être captées, étaient sélectionnées pour bénéficier de ces enseignements.

Les séminaristes très attentifs

          Des appareils radios et autres accessoires qui étaient au préalable distribués à ces écoles aideront les enseignants séminaristes à s’exercer pendant leur formation ; ceux-ci auront à suivre les leçons qui y sont enregistrées, les analyser et en ressortir les mots clés, pour faire ensuite des exercices tant au tableau noir que sur des feuilles de papiers.

Des exercices au tableau noir

          Les enseignants auront à leur tour et dès la rentrée scolaire prochaine à restituer leurs enseignements aux élèves qui sont les principaux bénéficiaires de ces enseignements organisés en cascade par PAQUED.


          Des émissions radiophoniques se feront jouer selon les programmes qui seront organisés par des organisateurs grâce aux leçons enregistrées sur des cartes mémoires, et les élèves suivront en direct et y obéiront sous la supervision de l’enseignant qui a lui-même suivi la formation.

Le Superviseur peu avant de rentrer à Lisala son siège de supervision

          Coup de chapeau donc à PAQUED et à USAID, sans oublier le ministère de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel, qui ont songé à la réalisation de ce programme d’enseignement qui vise au renforcement des techniques des enseignements de français dans le but d’élever le niveau de français des élèves dans notre pays la RD Congo.

En train d'haranguer la foule des enseignants
  
                                           Propos recueillis par Antonio Lisuma    
                                                       Tél.: +2439 97 72 94 13
                                                       E-mail : lisumaantonio@yahoo.fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire