lundi 9 juin 2014

L’organisation à Bumba du test national de fin d’études primaires.


          Le ministère de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel a organisé ce jeudi 5 juin 2014 sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo un test national de fin d’études primaires qui sanctionne la fin des études primaires. Les lauréats à cette évaluation seront gratifiés d’un certificat d’études primaires, leur permettant de poursuivre leurs études secondaires.

Les élèves candidats en plein test ...
          Pour la passation dudit test à Bumba, la Sous-division provinciale de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel a organisé 24 centres dans tout le territoire de Bumba, dont 10 dans la cité de Bumba où 6983 élèves candidats étaient inscrits, parmi lesquels on compte 2983 filles.
          On notera cependant une certaine irrégularité à propos du taux des frais de participation audit test. Si dans la province de l’Equateur, plus particulièrement dans le territoire de Bumba, ces frais sont fixés à 7000 FC, les candidats d’autres provinces de la RDC, en l’occurrence, ceux de la Province Orientale, et ceux de Lubumbashi n’ont eu à payer respectivement que 5000 FC et 3500 FC, soit 2000 FC et 3500 FC de différence ! Où sont partis les surplus ? N'est-ce pas dans les poches de certaines autorités scolaires ? Comment expliquer ces divergences des frais de participation au TENAFEP dans un pays gouverné comme la RDC, où le ministère de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel administre le même test dans toutes les provinces ? 
Mr Angali Kabola Jean, l'Administrateur du territoire de Bumba, mot de lancement des examens

              Pourtant, tout semble marcher, et personne ne s'applique à éclairer l'opinion...
            Bien avant le test, la cérémonie d’ouverture officielle eut lieu vers 8 heures et demie à l’école primaire 1 Notre Dame de Bumba, sous la houlette de l’Administrateur du territoire Monsieur Jean Angali Kabola.
          Le discours de Monsieur Paulin Agalia Makundu Libanza, le Chef de Sous division provinciale de l’EPSP à Bumba 1, a résumé presque toute la réalité sur la passation dudit test du 5 juin 2014. Nous vous proposons ci-après son discours in extenso :
Monsieur Paulin Agalia le Chef de Sous-Division provinciale de l'EPSP Bumba 1

« Monsieur l’Administrateur Chef de territoire, Monsieur le Conseiller au commissariat provincial à charge de l’Education, Mesdames et Messieurs les Superviseurs provinciaux, Révérendes, Mesdames, Messieurs les membres du Comité sous-provincial, Mesdames et Messieurs les Chefs de centre, Révérendes Mesdames Messieurs les Chefs d’Etablissement, Distingués invités à vos qualités et titres respectifs, Chers Candidates et Candidats,
Les élèves chantent l'hymne national

Cette merveilleuse journée du 5 juin 2014 consacrée légitimement au Test national de fin d’études primaires par le Ministre national de l’EPSP est la preuve éloquente qu’un travail en profondeur de développement humain est en train de s’accomplir à la base dans nos écoles de l’enseignement primaire par les vaillants enseignants grâce entre autres au soutient de l’Etat, de nos partenaires techniques et financiers ainsi qu’à l’indéniable concours psycho socio économique et culturel de nos braves parents qui ont du moins compris les grandes et solides vertus que comporte dans la vie  de l’éducation scolaire pour leurs enfants
Mr Agalia Paulin, pendant son discours
C’est aussi pour nous un profond motif de joie et de fierté de nous retrouver ce matin devant un nombre considérable d’enfants et élèves qui s’engagent à affronter avec prouesse et courage du cœur cette épreuve écrite de grande envergure nationale, surtout quand nous savons tous que l’école primaire et sa certification constituent la clé de voûte des études ultérieures.
C’est le cas de le dire, notre Sous-division de Bumba 1 a enregistré au total 6983 candidats dont 2983 filles issus de l’enseignement formel et non formel, lesquels sont répartis dans 24 centres de passation dont 10 sont organisés en pleine cité de Bumba.
Chers enfants et candidats, il importe qu’à pareille circonstance vous puissiez rendre utile votre présence à ce haut lieu où vous êtes appelés à expérimenter ce dont vous êtes capables en répondant personnellement et de manière réfléchie aux questions auxquelles vous êtes soumis. Pour multiplier votre chance de réussite, il faudra vous méfier davantage au pouvoir trompeur, les bonnes réponses de votre voisin, pour ne pas tenter de tricher ou de vous perdre dans la fraude de l’examen. Concrètement, l’examen consiste à trouver parmi plusieurs réponses une seule qui est la véritable bonne réponse après avoir attentivement lu et compris la question.
Pendant la vérification des plis contenant les papiers des questionnaires
Après tout, l’examinateur voudrait que vous puissiez réussir par votre propre effort pour mériter votre certificat d’étude primaire. Il ne faudra pas non plus avoir peur de vos mamans et papas qui se trouvent dans vos différents centres, comme Chef de centre, surveillants, ou superviseur parce qu’ils sont là pour vous aider à passer sans difficulté votre examen.
Avec grand plaisir, nous tenons à exprimer tous nos hommages à l’Administrateur Chef du territoire de la présence de qui cette importante cérémonie est rendue solennelle. Nous sommes également très honorés par la remarquable présence du Conseiller de Madame la Commissaire provinciale de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel, qui a préféré se retrouver parmi nous pour vivre l’ambiance festive de cette belle journée de l’évaluation.
Conseiller de Madame la Commissaire provinciale de l’Enseignement primaire,
secondaire et professionnel

Que les différents Superviseurs provinciaux et Chefs des centres venus de Lisala trouvent ici l’expression de toutes nos considérations patriotiques.
Aux uns et aux autres, nous souhaitons un heureux séjour de travail à Bumba, et à qui nous avons l’obligation d’offrir tous notre hospitalité.
Pour terminer, nous souhaitons beaucoup de chance, de brillante réussite à tous nos candidates et candidats, nous disons merci à tous pour la bienveillante attention. Merci. »  

                                                       Propos recueillis par Antonio Lisuma   

Aucun commentaire:

Publier un commentaire