mercredi 12 décembre 2018

Double activité festive des jeunes de Lumière à la paroisse Notre Dame


Double activité festive des jeunes de Lumière à la paroisse Notre Dame

Ce dimanche 25 novembre 2018

 

La paroisse Notre Dame de Bumba a vibré ce dimanche 25 novembre 2018 au rythme des promesses, en cette journée festive et commémorative de Christ Roi, célébrée mondialement par l’Eglise catholique.

Au cours de la deuxième messe débutée vers dix heures, Les « Jeunes de Lumière », comme on le dit en langue Lingala les « Bilenge ya Mwinda » (groupe des jeunes chrétiens œuvrant dans les églises catholiques de la RD Congo), ont d’abord célébré la promesse des trois jeunes nouveaux Abugaza de la trente-septième promotion avant que les anciens Abugaza et les Yaya dudit groupe fassent leur traditionnelle cérémonie de renouvellement des promesses.
Fais-nous naître de ton Esprit

La première cérémonie a eu lieu juste après l’homélie du Révérend Père Carlos Rommel, Curé de la paroisse et Officient du jour, laquelle homélie était axée sur la royauté céleste du Christ, le Roi de vérité et de justice… Les trois Nouveaux Abugaza Zapili Gédéon, Lydie Lenza et Kongende Dieu merci se sont présentés au prêtre assis devant l’autel pour recevoir leurs promesses. Avant leur prestation, les trois jeunes ont évoqué le Saint Esprit de Dieu en entonnant le chant initiatique de « Bota biso, bota bisu lisusu na Elimo wa yo… » se traduisant par « Fais-nous naître de nouveau en ton Esprit », avant d’enlever le ruban orangé qu’ils porte en bandoulière, symbole qu’ils ne sont plus des Yaya, et que désormais, ils appartiennent au groupe des Abugaza ou des Initiateurs du groupe !     

Abugaza Lenza Lydie reçoit la croix et la médaille de Shalôm
C’est alors qu’ils ont l’un après l’autre fait leur promesse d’Abugaza après avoir reçu du Curé une médaille de shaloom et une croix, désignant respectivement le symbole de paix et de passion du Christ, car un Abugaza doit vivre la paix et endurer le dur labeur de la vie d’un chrétien !
Abugaza Kongende Dieu-Merci prononce la promesse

Les Abugaza ont ensuite prononcé leur promesse, une main sur la Bible et l’autre levée devant le Curé en ces termes de langue lingala : « Kristu Mokonzi, mokolo nakulaki nkotisa nayebaki yo malamu te, sik’oyo nayebi yo, nandimi kozala apôtre wa yo, tinda nga bipai binso olingi, nazali prêt ». Ces propos se traduisent en ceci : « Christ le Seigneur, au jour de mon sacrement de confirmation, je ne te connaissais pas bien, maintenant je te connais, j’accepte être ton apôtre, envoie-moi où tu veux je suis prêt ! »   

Qu'abugaza Zapili Floribert soit la lumière du monde
Le nouvel Abugaza cite ensuite un passage biblique de son inspiration, avant d’entonner un chant initiatique dont la chorale et la masse de fidèle répondent en chœur ; il tient momentanément la bougie allumée pour signifier qu’il est appelé à vivre comme lumière du Christ pour éclairer par de bons actes les jeunes qui sont dans l’obscurité du péché ! Après ces cérémonies, le nouvel Abugaza appose sa signature dans le livre dit d’or regroupant chronologiquement tous les Abugaza initiés à la paroisse Notre Dame de Bumba dont le nombre s’élève à 210.  

Les nouveaux et les anciens abugaza soient "un"
Peu après la consécration, l’heure était venue pour se produire la deuxième cérémonie, qui était plus courte, celle des renouvellements de vœux ou de promesses des anciens Yaya et Abugaza des Bilenge ya Mwinda de la paroisse Notre Dame.

Les « Yaya » (qui signifie frère ou sœur aîné en lingala) ont commencé les premiers à renouveler leur promesse en ces termes : « Kristu Mokonzi, oponi ngai, nandimi kolanda yo na motema mobimba, zala mwinda, bosolo, mpe nzela ya bomoi bwa nga amen » " Christ Seigneur, tu m’as choisi, j’accepte de te suivre de tout cœur, sois la  Lumière, la vérité et le chemin de ma vie, Amen !". Leurs initiateurs, les Abugaza, vint à leur tour renouveler leurs vœux en termes déjà cités par les nouveaux Abugaza.
La joie après la messe.

Nous noterons que le sens de ces renouvellements est de permettre aux jeunes de s’imprégner davantage dans leur engagement et dans leur pastorale au sein de la paroisse Notre Dame afin de vivre l’Evangile du Christ en ce monde plein d’égarement et d’entraîner aux autres jeunes à suivre le Christ leur véritable vedette… 

                                                                 Antonio Lisuma

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire