lundi 10 décembre 2018

Un petit bateau relie désormais Bumba à Kisangani.


Un petit bateau relie désormais Bumba à Kisangani.

     Un petit bateau baptisé Le vainqueur vient d’être mis à la disposition des navigants et voyageurs quittant Bumba pour Kisangani. Muni de deux classes dont la première comprend cent quatre-vingts sièges, ce bâtiment marin met un jour lors de la descente, c’est-à-dire en quittant Kisangani pour Bumba et deux jours pour la montée (de Bumba pour Kisangani) avec sa barge de deux cent cinquante tonnes. Bien qu’il soit un peu rapide, cependant il n’effectue qu’un seul voyage par semaine. Ce qui pousse à dire qu’il ne vient qu’apporter un petit plus à la problématique de transport pour le compte de la voie fluviale.

     Mais la vraie solution à cette impasse demeure encore loin, car la ligne Kisangani-Bumba, étant plus fréquentée, a besoin de plus d’un bateau de ce genre pour parer à cette difficulté ralentissant le ravitaillement des marchandises et le déplacement des individus. Néanmoins cet unique voyage hebdomadaire soulage quand même les esprits inquiets, les réconforte afin qu’ils se fassent quand même l’image d’un bâtiment marin lorsqu’ils s’apprêtent à monter au chef-lieu de la province de Tshopo ou à descendre à la ville stratégique de la Mongala. Ce qui paraît également attirant au vu des passagers est le confort dont dispose ledit bateau contrairement autres navires qui ne le leur offrent pas. Si d’un côté, l’aspect tant extérieur qu’intérieur du bateau suscite un tollé d’admirations auprès du public de par son caractère attirant ; de l’autre côté, l’exiguïté de sa barge le contraint de ne pas transporter en une seule fois tous les bagages lui apportés, car ses quatre cales se remplissent vite. A en croire les propos recueillis chez le capitaine du navire, une autre barge de quatre cent cinquante tonnes est sur le point d’être ajouté pour pallier le caractère exigu de celle existant déjà.

     En somme, cette œuvre de Kambale Mupira, propriétaire de la savonnerie Tembo à Kisangani dont les produits commencent déjà à gagner le marché à Bumba, est bel et bien saluée par ses bénéficiaires qui appellent d’autres bienfaiteurs et bailleurs de bonne volonté à emboiter le pas au premier par l’entremise de leurs réalisations pouvant conduire au développement.

     Par Bienvenu Balomao  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire