mardi 31 décembre 2019

Bumba : Le Ministre de l’action humanitaire retourne, la crue s’accentue.


Bumba : Le Ministre de l’action humanitaire retourne, la crue s’accentue.



            En mission de service au mois de novembre dernier en vue de palper du doigt les dégâts résultant des eaux de l’inondation qui avaient imprégné une bonne partie de la province de la Mongala du Gouverneur Crispin Ngbundu Malengo afin de venir en aide aux victimes, le Ministre de l’action humanitaire, Son Excellence Steve Mbikayi avait foulé le sol bumbatracien où il avait personnellement visité les sites frappés de cette catastrophe naturelle pour communier avec les sinistrés.
            A son arrivée, il avait trouvé ces eaux presque remises dans leurs lits. Mais les traces de l’inondation témoignaient encore de l’immersion qui avait bel et bien gagné certains coins de Bumba tels que le quartier Lokele Molua, le bloc SEDEC, etc. Répondant aux questions des journalistes qui l’avaient interviewé, le Ministre avait promis que les victimes de cette catastrophe bénéficieront d’une aide de la part du gouvernement central après son retour.
            Quelques semaines après ledit retour, la situation s’est encore aggravée. La crue a cette fois-ci repris avec courroux.  Ayant quitté leurs lits, les eaux de l’inondation ne font que s’amplifier. Les habitants des cases et maisons battues à proximité du pont Molua jeté sur la rivière portant le même nom sont contraints de déserter l’endroit pour se mettre à l’abri ailleurs. Ceux du bloc SEDEC procèdent également à la même gymnastique.
Son Excellence Steve Mbikayi
            Cependant quelques-uns continuent à endurer sur le lieu du drame, car ils ne savent où aller. Evoquant la conjugaison d’efforts de leurs représentants tant provinciaux que nationaux dont la plaidoirie auprès du gouvernement central est vivement sollicitée, les sinistrés lancent de nouveau les cris de détresse pour qu’une aide nécessaire leur soit octroyée le plus possible.

                                                                                                                          Bienvenu Balomao  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire