jeudi 17 février 2011

Evénement


LE PROJET PRAPE POUR L’AN 2011

          Abordé dans son bureau par la presse Bumba Notre Dame au sujet des projets que le Programme de Relance Agricole de la Province de l’Equateur (PRAPE)  compte réaliser au courant de l’an 2011, monsieur Antoine Roger SUMBELA, le Coordonnateur de PRAPE, a affirmé qu’il y a un certain regain d’énergie pour PRAPE en cette année 2011, du fait que les 14 millions de dollars (US) que FIDA et FBES financent seront disposés sans les entraves d’autrefois, comme  fut le cas dans le premier quinquennal, où l’argent avant d’atteindre PRAPE devrait transiter par des personnes ou organes interposés. Cette fois-ci PRAPE entend concrétiser  ses réalisations puisqu’il en a reçu les promesses les plus sérieuses et les moyens sont disponibles, dans le domaine de l’agriculture, de la santé, de l’éducation, de l’eau potable, etc.       

                                 Mr. Antoine Roger Sumbela, Coordinateur du projet Prape

1/   Dans le domaine agricole :
v     Réfectionner la route de desserte agricole Bumba – Yandongi via Bongolu- Matraki.
v     Construire un grand dépôt de stockage des denrées alimentaires.
2/   Dans le domaine de la santé :
v     Réfectionner quelques bâtiments de l’hôpital général de Bumba, du centre de santé de Yamongili et du centre de santé de Yambuku, celui de centre de santé de Yamaluka s’effectuera par l’organisme PARS.
v     Construire un bureau de la Gestion de la zone de santé de Bumba
3/ Dans le domaine de l’éducation :
v     Réfectionner et construire des bâtiments des écoles primaires suivantes : Ngito 1 et 2, Yalikingo, Ya Matabe, Yangome et Papa Aloga.
4/ Dans le domaine de l’eau potable :
v     Forer 100 puits d’eau dans le territoire de Bumba, dont les matériels sont attendus par voie navigable dans un bref délai.
v     Installer le système de captage d’eau de source.


                   Notre Administrateur Mr. Samir rayonnant, à cause du bon travail de Prape


         Pour  réussir dans cette mission que PRAPE s’apprête à réaliser, il compte sur l’appui de la population de Bumba, à s’approprier du projet, à considérer comme siennes les infrastructures que PRAPE mettra à leur disposition, à les protéger et à les respecter ; enfin, conclut monsieur Sumbela, PRAPE sollicite l’apport des sables comme contribution de la population concernée dans les travaux de la maçonnerie, et la fabrication des briques cuites que PRAPE achètera pour ses multiples constructions.  
          
                                                                                                    Propos recueillis par  Antonio LISUMA



Aucun commentaire:

Publier un commentaire