dimanche 1 décembre 2013

Discours de la Révérende Soeur Charlotte Gupa la Coordinatrice

Le Samedi 16 novembre 2013, la Révérende Soeur Charlotte Gupa, Coordinatrice des écoles conventionnées catholiques de Bumba avait organisée l'inauguration du nouveau bureau de la Coordination des écoles catholiques de Bumba, qu'elle venait de construire peu après sa nommination à ce nouveau poste créé grâce à l'intervention de Son Excellence Excellence Monseigneur Louis Nkinga, Evêque du Diocèse de Lisala et Représentant légal des écoles conventionnées catholiques du diocèse de Lisala. Tout un article à ce sujet, sur les cérémonies inaugurales, a été déjà publié; nous essayons cette fois-ci de publier le discours tenu par la Révérende Soeur Charlotte Gupa, lequel discours relate l'essentiel sur le tout nouveau bureau de la coordination nouvellement construit par elle: 

Ajouter une légende


DISCOURD DE LA RDE SŒUR CHARLOTTE GUPA

                            DIOCESE DE LISALA
ENSEIGNEMENT CONVENTIONNE CATHOLIQUE
BUREAU COORDINATEUR DIOCESAIN BUMBA
                                         BUMBA

La Soeur Charlotte Gupa entre en  procession dans l'église Saint André 
-          Excellence Monseigneur l’Evêque et Représentant Légal des Ecoles Conventionnées Catholiques (ECCATH) du Diocèse de Lisala.
-          Madame le Commissaire de District,
-          Monseigneur le Prélat d’Honneur de sa Sainteté le Pape Benoit XVI,
-          Monsieur le Coordinateur Provincial des ECCATH de l’Equateur Sud,
-          Monsieur l’Abbé Coordinateur Provincial des ECCATH de l’Equateur Nord,
-          Monsieur le Directeur Provincial de l’EPSP Equateur IV,
-          Monsieur l’Inspecteur Principal de l’EPSP Equateur IV,
-          Monsieur le Directeur Provincial de Service de contrôle et de paie des enseignants (Secope) Equateur IV,
-          Distingués Invités à vos rang et qualité respectifs,

Coupure de ruban par la dame Brigitte Botete la Commissaire du District de la Mongala
          « Voici le jour que fit le Seigneur ! Qu’il soit pour nous jour de fête et de joie » PS 117,24.
          C’est par ces paroles du psalmiste que nous vous accueillons avec grande joie dans ce site qui hier chantier, devient aujourd’hui Bureau Coordinateur des ECCATH du diocèse de Lisala à Bumba.
Le personnel de la Coordination
          Oui, notre Dieu est de Gloire, d’Honneur et de Louange. Sa Bonté et son Amour sont éternels. L’Eucharistie à laquelle nous venons de participer est l’expression de notre joie, notre reconnaissance et notre action de grâce à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, notre Créateur et Père qui a voulu que nous soyons rassemblés ici autour de cette œuvre dont son Fils est Maître du Chantier et nous, ses humbles serviteurs.
Le tout nouveau bureau de la Coordination
          Vous accepterez que je vous retrace brièvement comment était la naissance de ce bureau.
          Le Bureau de Coordination Sous-Régionale des ECCATH de Bumba est créé par l’Arrêté n° MINEPSP/CABMIN/0267/2010 du 13/07/2010 de Son Excellence Monsieur le Ministre de l’EPSP lequel agréait et autorisait le fonctionnement dans la Province de l’Equateur sept (7) Bureaux gestionnaires des écoles publiques conventionnées Catholiques d’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel dont le nôtre.
          La notification n° MINEPSP/SG/80/268/2010 du 11/08/2010 du Secrétaire Général de l’EPSP adressée à Monsieur l’Abbé Coordinateur National des Ecoles Conventionnées Catholiques résidant à Kinshasa/Gombe donna ainsi feu vert à l’installation officielle de notre Bureau à Bumba.
          Il revenait à Son Excellence Monseigneur Louis Nkinga Bondala, Représentant Légal des ECCATH de trouver une personne à qui confier la responsabilité de ce nouveau Bureau. C’est ainsi que par sa lettre n° EV.LIS/79/2010 du 25/10/2010, il me désigna Coordinatrice de cette nouvelle Institution.
Son Excellence Mgr Louis Nkinga bénit le tout nouveau bureau de la Coordination
          Comme il fallait coûte que coûte commencer, Monseigneur l’Evêque autorisa le fonctionnement provisoire du Bureau dans les bâtiments de la Paroisse Saint André à Bumba tout en nous recommandant de songer à construire dans un bref délai nos propres installations. Mais avant d’en arriver l’historique de la construction de notre bureau, nous aimerions vous présenter quelques statistiques des écoles, des élèves et du Personnel des ECCATH sous notre Gestion :
1.      Ecoles
a)     Maternelles : 06
b)     Primaires : 73
c)      Secondaires : 27
Soit au total : 106
2.      Elèves
a)     Fin décembre 2012 : 33.490 dont 14,973 filles
b)     Fin d’année scolaire 2012-2013 : 30.077 dont 13.384 filles
La dame Brigitte Botete et l'Administrateur du territoire de Bumba, Monsieur Jean Willy Angali Kabola
Il y a eu déperdition de 3413 élèves garçons et filles soit 10,2 % dont 1.589 filles soit 10,6 % pour des raisons que voici :
Ø  Taux élevé des frais scolaires (2012-2013)
Ø  Mariages précoces des filles.
Ø  Manque de soutien financier de la part des parents irresponsables
Ø  Manque de soutien de la part des parents dépourvus des moyens financiers,
Ø  La ruée des enfants vers des écoles pirates,
Ø  Le goût du petit commerce lucratif qui pousse les enfants à abandonner l’école.

3.     Personnel
a)     Administratif : 148 dont 20 femmes
b)     Enseignant : 1.135 dont 340 femmes
c)      Ouvrier : 41 dont 05 femmes
La Soeur Charlotte pendant son discours.
          Revenons-en maintenant à la construction du bureau. Aussitôt installée le 10 novembre 2010, tout en s’occupant du démarrage du bureau et du fonctionnement des écoles, nous devrions d’abord nous fixer sur son emplacement : à la paroisse Notre Dame ou à Saint André ; la concession de la paroisse  Saint André fut choisie pour abriter le bâtiment. Il fallait ensuite contacter les autorités ecclésiastiques, politico-administratives et la Notabilité Budza pour leur soumettre ce projet.
Vue du nouveau bureau de la Coordination
          Après discussion et échange des points de vue, le projet fut accepté. Mais comment entamer cette entreprise sans sous ? Delà vint l’idée de lancer « L’opération Brique » durant l’année scolaire 2010 - 2011. Chaque enfant, chaque élève, de la maternelle en 6ème année secondaire en passant par le primaire (toutes les classes sans exception) apporte une brique ou son équivalent en francs congolais (200 fc), de même que les Chefs d’établissement et Enseignants, en vue de cette construction. C’était le début d’une aventure. Le défi était de taille, il fallait indispensablement le relever puisque certaines langues commençaient déjà à se délier disant que c’était de l’utopie et que ce bureau ne sera jamais construit. D’autres encore voulaient que nous leur rendions compte mensuellement ou annuellement de la gestion financière des fonds encaissés pour ce projet. Devant ces malveillances et suspicions, ce n’est pas seulement notre intelligence et toute notre personne qui était mise à contribution, il nous a fallu aussi et surtout la force spirituelle, morale et psychique pour les surmonter et ainsi relever le défi. Aujourd’hui tous ces doutes sont sans objet car j’ose croire que leurs préoccupations ont trouvé leur réponse dans la présence de ce majestueux Bureau que nous voyons et admirons tous.
Les Abbés et religieuses pendant la fête
          Les travaux de construction, débutés en novembre 2011 ont été interrompus en mai 2012. Nous devrions attendre la rentrée scolaire 2012 – 2013 pour les reprendre et en octobre 2012, ils ont été repris pour être de nouveau suspendus en juillet 2013, en attendant la rentrée scolaire 2013 – 2014 afin d’achever ces travaux. Au total, les travaux ont duré 20 mois. Vous comprendrez que ce Bureau n’a été construit qu’avec les frais provenant en partie de quelques personnes de bonne volonté et de la grande contribution des Parents en trois phases : 200 FC / élève en 2011-2012 ; 1000 FC / élève en 2012 – 2013 ; 1000 FC / élève en 2013 – 2014. Pourquoi sommes-nous passés de 200 à 1000 fc / élève et par an ? Ceux qui ont déjà construit savent l’ampleur des travaux qui restent après l’élévation des murs : charpente, crépissage, pavement, tôles, installation électrique, raccordement d’eau de la Régideso (régie de distribution d’eau de la source), la peinture, les constructions annexes, etc. Ce sont là les raisons qui, en accord avec les parents par le biais de l’APEEC territoriale, justifient cette augmentation. N’eut été cette intervention musclée des parents, l’inauguration n’aurait pas eu lieu aujourd’hui. Chers Parents, soyez-en remerciés et merci pour la confiance et les sacrifices consentis.
Tables d'honneur
          Comme vous avez sans doute constaté, nous n’avons reçu aucun financement extérieur. Les réponses à tous les projets initiés par nous et adressés aux organismes sensés nous porter secours étaient pour la plupart négatives, sauf pour ceux adressés aux organismes « Enfance Missionnaire » et « Quero Amico », tous en Italie et qui avaient pour but la fabrication des bancs-pupitres pour les enfants qui s’asseyaient à même le sol. Le but a été atteint et les bancs-pupitres ont été fabriqués pour les écoles ci-après : E.P. 8 et 9 Salongo ; E.P. Gbawa Moina et E.M. Gbawa Moina ; les Chefs de ces établissements scolaires et leurs Présidents des Comités des parents en sont les témoins.
          Les vaillants Missionnaires d’heureuse mémoire qui nous ont apporté l’Evangile nous ont légué beaucoup de constructions : des presbytères, des églises, des écoles avec des bureaux, des hôpitaux et Centres de santé, etc., mais après l’ère missionnaires, nous croyons, du moins pour notre Diocèse, que c’est le premier bureau qui soit construit dans le Territoire de Bumba et par les efforts des Parents que nous avons canalisés. C’est un signe évident que nous, enfants de ce pays, de ce Territoire, pouvons faire beaucoup avec nos petits moyens pour le développement de notre pays, de notre Territoire. Il suffit seulement de vouloir car dit-on, vouloir, c’est pouvoir et surtout vouloir l’intérêt de tous au détriment des intérêts particuliers et personnels.
Monsieur Richard Mogolo alias Tshenge Tshenge, le grand Architecte de la construction du bureau
Le coût des travaux
Recettes :
a)     Ecoles : 84.628.000 FC soit 90.997,85 $
b)     Tierces :     866.000 FC soit     931,18 $
Total :  85.494.000 FC soit  91.929,03 $
Dépenses :     80.943.350 FC  soit 87.035,86 $
Perspectives d’avenir  
          La Coordination a encore des projets à réaliser à court, moyen et long termes :
1.      Projet à court terme : clôturer la concession avec des briques afin de protéger notre patrimoine ;
2.      Projet à moyen terme : construire une salle polyvalente dans la concession pour des réunions et l’informatique pour la formation de nos enfants ;
3.      Projet à long terme : construire 4 appartements pour loger les Conseillers et Chefs d’établissement en mission de service.
          Nous espérons que vous continuerez à nous faire confiance afin de nous permettre de réaliser tous ces projets pour le meilleur fonctionnement de notre Coordination.

Monsieur Mogolo et son équipe des constructeurs
-          Excellence Monseigneur…
          Dès l’installation de notre Bureau à Bumba, nous avions opté pour une devise qui nous a servi de leitmotiv laquelle est pérennisée dans le logo du sceau de notre Bureau Coordinateur : « Main dans la main », symbole de collaboration. Raison pour laquelle nous ne pouvons terminer notre allocution sans remercier d’une manière spéciale tous ceux avec qui nous avons peiné ensemble pour arriver à réaliser cette œuvre, je cite : les Président et Vice président de l’APEEC territoriale et à travers eux tous les parents qui nous ont confié leurs enfants, toutes les ECCATH du Centre Bumba, particulièrement les EP2 Lokole, 8 et 9 Salongo, tous les membres du Bureau Coordinateur, la Paroisse Saint André, les Conducteurs des travaux, chacun en sa qualité : Ingénieurs Richard Mogolo, Gilbert Mumbere Milonde, Jean-Claude Mbangana, Papa Martin Massanga ; maître-maçon Israël Malengo et tous ses aide-maçons, les aide-peintres, les menuisiers, les charpentiers, les vitriers, les veilleurs de jour et de nuit. Chacun a donné le meilleur de lui-même. A vous tous, nos Conseillers d’ici et d’ailleurs, vous qui avez soutenu cette initiative et qui nous avez encouragés, nous vous prions d’accepter nos sincères remerciements pour tout ce que vous avez été pour nous.
Vue de la face latérale du bureau
          Merci à vous tous qui avez répondu à notre invitation, passez un excellent moment de détente en notre compagnie dans ce site qu’est le Bureau de Coordination de ECCATH de Bumba.
                 Que vive la république Démocratique du Congo ;
                 Que vive la province de l’Equateur ;
                 Que vive le District de la Mongala ;
                 Que vive le Territoire de Bumba ;
                 Que vive la Province éducationnelle Equateur IV ;

                 J’ai dit et je vous remercie

                                         Sœur Charlotte GUPA e MBEYA
                                         Des Sœurs de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Lisala
                                         Coordinatrice diocésaine des ECCATH de Bumba.
                                                                                 
                                                              Propos recueillis par Antonio LISUMA
        



























Aucun commentaire:

Publier un commentaire