dimanche 29 mai 2016

184 jeunes catéchumènes se communient à la paroisse Notre Dame de Bumba


184 jeunes catéchumènes se sont communiés pour la première fois,
parmi eux, 180 ont été baptisés
Après la messe, le Père Curé Carlos se photographie avec quelques ses nouveaux jeunes chrétiens 
 
          La paroisse Notre Dame de Bumba a encore vibré ce dimanche 22 mai 2016 au rythme de la double cérémonie de baptême et de la première communion des jeunes catéchumènes de 3e groupe. Ces jeunes de 3e groupe avaient suivi successivement une série de formation du catéchisme pendant 3 années consécutives, et ont évolué du 1e groupe jusqu’au troisième. 
Le Père Curé baptise 180 nouveaux chrétiens

          Parmi les 184 jeunes qui se sont communiés, 4 avaient déjà été baptisés dès le bas âge puisque leurs parents étaient des couples mariés religieusement. Les 180 autres devraient, en principe, avant de se communier avec le Christ, se faire baptiser pour devenir des chrétiens, ainsi pourraient- ils valablement recevoir le corps du Christ.  


          Après son homélie dominicale, le Père Carlos Rommel, le Curé de la paroisse, a baptisé par aspersion 180 jeunes catéchumènes venus de quatre quartiers que compte la paroisse Notre Dame.
Après le baptème

          Les catéchistes du 3e groupe dont les enfants se communient pour la première fois étaient tous sous l’encadrement annuel de la catéchiste Atsio Agnès qui supervise déjà ce groupe depuis plusieurs années. Ce sont ceux du quartier Sainte Caroline qui ont obtenu des meilleurs résultats, soit 77,4 % sur l’ensemble des points, à l’issu des tests organisés à la fin de la formation. La catéchiste Mbembe Gemima, qui est aussi la plus ancienne des catéchistes avec 25 ans d’ancienneté  était la meilleure avec 100 % des points obtenus !
Au cours d'un repas fraternel après la messe

          Après la messe, un repas fraternel fut partagé dans la cure paroissiale, au bout duquel, le Père Curé a remercié tous les catéchistes pour le travail abattu pour amener les jeunes enfants à la connaissance du Christ en suivant une formation morale et chrétienne pour contribuer tant soit peu à la construction d’une bonne société bumbatracienne, digne et prospère. 
Peu avant le repas dans la cure...

Mot du Père Curé aux catéchistes
           Il a cependant soulevé quelques remarques sur le nom de baptême des  certains enfants qui n’étaient pas du tout des noms des saints, car l’enfant baptisé devrait quand même suivre le modèle de son saint patron. Ensuite, l’organisateur de tests devrait aussi bien composer et surveiller avec rigueur les prochains tests car il semble qu’il a eu l’excès de réussites de 80 % !, ce qui semble soulever certains soupçons de légèreté.   

                                                                          Antonio Lisuma
  
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     















Aucun commentaire:

Publier un commentaire