mercredi 21 mars 2018

A qui profitent les 200 dollars des cautions payées par les clubs pour le préliminaire de la coupe du Congo ?


A qui profitent les 200 dollars des cautions payées par les clubs

pour le préliminaire de la coupe du Congo ?

 

Le préliminaire de la coupe du Congo vient de se réaliser à Bumba, où seulement

deux clubs ont pu participer, à savoir le Daring Club Motema Pembe (DCMP) de Bumba et Football Club Jamaic de Lisala qui se sont affrontés en aller et retour le vendredi 16 mars et le dimanche 18 mars 2018 pour savoir lequel de deux sera le premier. A l’issue de deux rencontres, le DCMP/Bumba a réussi à mener largement aux deux scores, soit 4 à 1 au match aller, et 4 à 0 au retour.

  
Les vainqueurs

Au début de ce préliminaire, 8 clubs au total s’étaient présentés pour le compte de la province de la Mongala, mais sans que tous les clubs aient la totalité de la caution de 200 dollars US à payer.

Parmi les 8 clubs précités de la province de la Mongala, on notera que 4 venaient de Bumba et 4 autres de Lisala. Bongandanga, n’étant pas prêt cette année ! Seuls  le Daring Club Motema Pembe (DCMP) de Bumba et le Football Club Jamaïc de Lisala  ont finalement été maintenus pour jouer le préliminaire, car ils ont dû payer chacun les 200 dollars exigés pour la participation au préliminaire.


L'équipe de Lisala
Les six autres clubs se sont vus écartés de la compétition pour ne pas avoir totalisé les frais de caution de 200 dollars fixés et exigés par la Ligue de Football de l’Equateur (LIFEQUA) siégeant à Mbandaka. Il s’agit des clubs suivants : pour Bumba, FC Murumba, TP Njanja, et  Victoria Club ; pour Lisala : AS Vita Tendance, FC Joue-et-gagne, et TS Baimoto.

Ces 6 clubs sont déçus de l’attitude de la LIFEQUA, d’abord du fait d’avoir tardivement communiqué la date du début dudit préliminaire fixé au début de mois de mars, alors que la phase finale de la compétition se produira le 25 mars prochain, soit 3 semaines seulement après le préliminaire de Bumba. Et cette phase finale se tiendra à Mbandaka, à plus de 600 Km ! Et s’il y avait plusieurs clubs qui entraient en compétition au préliminaire, quand devraient-ils la terminer pour que les deux premiers qui en sortiront se mettent en route sur fleuve jusqu’à Mbandaka pour la phase finale ?


A la sortis des vestiaires
En plus, à qui profitent les montants exorbitants des frais de participation des clubs, les 200 dollars, (proposés à 300 dollars au début avant la négociation avec les clubs) ? Si on comprend la part qui revient au comité d’organisation du préliminaire mandaté par la Ligue, de soutirer 50 dollars sur les 200 $ versés par le club pour l’organisation effective de la compétition ici à Bumba, mais alors les 150 autres qui sont envoyés à Mbandaka (300 $ pour les deux clubs de Mongala), c’est pour faire quoi ? C’est clair que c’est pour finir dans les poches des individus.
L'organisation de Bumba n'a pas besoin de cet argent, ils reçoivent leur pourcentage des recettes. 

Car on sait que si même le club vainqueur de l’Equateur s’en va poursuivre la compétition au niveau national à la coupe du Congo, il ne bénéficiera à aucun iota de la LIFEQUA. Le club s’en va à ses propres frais et charge… Cette « lâcheté » de la part de la Ligue de Mbandaka s’est vue à plusieurs reprises lorsque les clubs de Bumba, l’AS Lokole en 2009 et le DCMP en 2017 sont allés représenter l’Equateur dans les compétions nationales de Linafoot et de la coupe du Congo. La LIFEQUA n’a rien versé à ces clubs. Mais alors à qui profitent les 150 dollars par club que la LIFEQUA reçoit desdits clubs ? Pourquoi faire souffrir les jeunes joueurs qui aiment se déplacer à de longues distances de leur milieu pour aller jouer au football ?…

Ceux qui sont choisis ou nommés pour aider la jeunesse les exploitent, Félicitation

                                                                     Antonio Lisuma           

Aucun commentaire:

Publier un commentaire