vendredi 1 février 2013


Huit Jeunes légionnaires de Marie

font leur promesse à la paroisse Notre Dame de Bumba.

 

Les huit jeunes promettants. De gauche à droite: Limbaya Jean, Gbagba Benjamin, Kpekele Jocelyne, Yambuli Matthieu, Medo Carmen, Atunga Junior, Ebwa Marceline et Maleka Eric
 
          La paroisse Notre Dame de Bumba s’est encore parlé d’elle. Après la grande fête du jubilé d’or de son Curé le Révérend Père Carlos Rommel, qui a totalisé cinquante ans de vie missionnaire et sacerdotale, à l’occasion desquels une grande messe d’action de grâce a eu lieu au stade Mobutu, terrain de football de ladite paroisse, celle-ci a encore vibré ce dimanche 27 janvier dernier au rythme de la cérémonie de promesse des jeunes légionnaires œuvrant au sein de la paroisse.

Les jeunes s'apprêtent pour la promesse
 
          Huit jeunes légionnaires ont prêté serment devant Dieu en présence d’une masse nombreuse des fidèles qui ont assisté à la messe des jeunes vers 9 heures.

Le Père Carlos ainsi les Bakambi.
 
          Après l’homélie du jour consacrée à la manifestation au temple de Jésus Christ qui a lu un passage d’Ésaïe et a montré aux juifs l’accomplissement de ce passage par lui le Messie promu, les jeunes légionnaires se sont apprêtés pour la cérémonie de leurs promesses. 

Le Curé Doyen Père Carlos qui receptionne et béni les jeunes promettants
 
          Sous la houlette du Curé Doyen, le Révérend Père Carlos Rommel qui a réceptionné et béni leurs promesses, les jeunes légionnaires ont d’abord chanté en chœur le « Magnificat» en l’honneur de la Vierge Marie la mère de Jésus, la patronne de leur mouvement.

Ebwa Marceline fait sa promesse
 
          Ensuite, chacun est venu prononcer le serment suivant avant d’entonner un cantique dont il s’est inspiré, puis de brandir l’insigne de légion de Marie et d’apposer sa signature dans le livre d’or, chronique des légionnaires. Voici le contenu de la promesse en langue lingala :

Gbagba Benjamin pendant sa promesse
 
« Yezu Kristu mwana wa Maria, pelisa o motema mwa ngai (kombo) moto mwa bolingi yo. Nalingi kozala tango inso ndakisa mpo ya baninga elongo na Maria mama wa yo, nazala mpe motema bosawa lokola Maria mama wa bosawa. Salisa ngai mpo te Kristu akola o motema mwa ngai nakende kopesa ye na baninga balingaka eleko ndelo makambo manse eye ; Nzambe Tata wa yo azala na ngai. »

Medo Carmen entonne un cantique
 
          Ce qui se traduit par : « Jésus Christ l’enfant de Marie, allume en moi (Nom) le feu de t’aimer. Je veux être toujours exemple pour les prochains avec Marie ta mère, que je sois aussi juste du cœur comme Marie la mère juste. Aide-moi pour que le Christ grandisse en moi, que j’aille le donner aux amis qui aime les affaires passagères de ce monde. Que Dieu ton Père sois avec moi » !

Kpekele Jocelyne appose sa signature au livre d'or des légionnaires
 
          Cette parole de promesse, quoique longue, était bien prononcée par les promettants, à l’exception de quelques trois jeunes légionnaires qui n’étaient pas à la hauteur ! Peut-être émotionnés par la circonstance.   

Atunga Junior tient l'effigie des légionnaires
 
          On pouvait remarquer que cette promotion des huit jeunes promettants légionnaires est la huitième que connait ce mouvement des jeunes de la paroisse Notre Dame depuis la création dudit mouvement en l’an 2000 par Monsieur Vincent Konzi, un ancien légionnaire.

Chant de remerciement après la promesse
 
          Après la messe, un verre de rafraîchissement était partagé autour du Curé dans la cure de la paroisse, sous l'animation des chants charismatiques des légionnaires. Nous y reviendrons.

Rafraîchisement à la cure
 
                                                                Antonio Lisuma

                                            

                  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire