jeudi 10 novembre 2016

Le croisement de l’avenue du MPR avec la direction comprise entre le stade Mobutu et l’hôpital Notre Dame, une bombe à retardement pour les occupants des alentours



Le croisement de l’avenue du MPR avec  la direction comprise entre le stade Mobutu et l’hôpital Notre Dame, une bombe à retardement pour les occupants des alentours

Un centre des pourritures
          Comme l’indique le titre, cet endroit dont nous parlons constitue ce dernier temps un extrême danger pour la population bumbatracienne qui occupe ses alentours. A la fois une mare, une poubelle publique ne subissant aucun nettoyage ou vidage, un centre des pourritures ; cette boîte à ordures regorge tant de corps toxiques et nocifs à la santé humaine. A l’allure où vont les choses, ces substances toxiques à décomposition seront bientôt sources de pas mal de maux qui secouent déciment toute une communauté, tels que Malaria, Choléra et tant d’autres calamités que peuvent mieux expliquer les médecins ou les techniciens de la santé.

Un flaque d'eau sur l'Avenue du MPR

          N’étant pas suffisamment avertie et n’ayant pas bien compris les notions ou règles élémentaires d’hygiène ; la pauvre population, ignorante, aveuglée, insouciante, ne se sent vraiment pas préoccupée de ce péril qui s’apprête à l’affronter. Néanmoins, « à chaque règle ne manque pas d’exception », dit-on ; quelques personnes vigilantes s’aperçoivent déjà de cette situation et essayent de hausser le ton. Malheureusement, leurs cris n’apparaissent que comme les pleurs d’un nourrisson dans un grand marché encombré.

          En outre, quand il pleut, le même lieu se transforme en un micro fleuve ou lac empêchant pendant un bon temps la circulation aux passants ; empêchement dû aux eaux de pluie qui ne savent dans quel caniveau couler.

          "Inquiets et écœurés, nous prions les autorités tant municipales que provinciales de pouvoir bel  et bien focaliser leur attention à cette affaire avant que les médecins sans frontières et autres organismes d’aide humanitaire soient interpellés. Bien que ces derniers viendront en aide, les pertes des vies humaines seront déjà enregistrées", déclarent les concernés.

                               Bienvenu Balomao   

Aucun commentaire:

Publier un commentaire