dimanche 7 mai 2017

La fête d’ACIES des Légionnaires à la paroisse Notre Dame de Bumba


La fête d’ACIES des Légionnaires à la paroisse Notre Dame de Bumba

La paroisse Notre Dame de Bumba a encore vibré ce dimanche 30 avril 2017 au rythme de la célébration d’ACIES, la fête des Légionnaires de Marie au cours d’une messe solennelle dite par le Révérend Père Carlos Rommel curé de la paroisse.


Nos Légionnaires remplissent l'Eglise
La fête d’ACIES des Légionnaires est célébrée une fois durant chaque année liturgique, et à l’occasion, tous les légionnaires de la paroisse Notre Dame, tant adultes que jeunes, jubilent avec fierté de suivre le Christ avec Marie sa mère, et renouvellent leur vœu de suivre ce charisme marial et de travailler dans la paroisse. 
Elles veulent imiter la Sainte Vierge

Débutée à 9 heures et quart, la messe a pris fin vers midi et demie. Elle était dite le troisième dimanche de Pâques, dont l’homélie du prêtre célébrant principal cadrait avec l’apparition de Jésus aux deux disciples allant vers Emmaüs.   

Les responsables se consacrent


Peu après le sermon du Père Curé, celui-ci a supervisé le renouvellement des vœux des légionnaires de toute sa paroisse. Sur les 351 légionnaires que compte la paroisse à travers les quatre « Curia » selon les quatre quartiers de la paroisse Notre Dame, 278 ont renouvelé leurs vœux, et 73 autres ne l’ont pas fait à cause des indispositions des uns ou à certains manquements des autres. Les autres qui n’ont pas renouvelé sont de nouveaux venus qui n’ont pas encore fait le premier vœu.



Le curé accepte les promesses des légionnaires

En présence de leurs « officiers » de Curia, les légionnaires, dont la grande majorité sont des femmes, se présentent en ordre en exhibant des pas de danse devant la statuette de la Vierge marie qui se trouve être dressée devant l’autel, et renouvellent le vœu en ces termes de langue lingala : « Eh Mama wa Mokonzi, Eh Mama wa ngai, nakomipesa na yo, binso bizali na ngai bizala mpe na yo » ; ce qui se traduit en ces termes : « Eh la mère du Seigneur, Eh ma mère ; je me consacre à toi, que tout ce qui est en moi soit aussi à toi ». Une formule qui laisse insinuer que tout ce qui est au sein du légionnaire, tout son corps, toute son âme, tout son être, il veut le consacrer à la Vierge mère de Jésus, à qui il s’inspire.   



Le rafraichissement peut commencer

Après la messe, un verre de rafraîchissement était partagé autour du Révérend Père Curé où une scénette était jouée par les jeunes légionnaires de la paroisse Notre Dame.     

                                                                    Antonio Lisuma           

 







Aucun commentaire:

Publier un commentaire