jeudi 18 mai 2017

Les Finalistes des écoles primaires Notre Dame


Les Finalistes des écoles primaires Notre Dame

passent un test de Français du Père Fondateur

 

         Les élèves de 6e primaire des trois écoles primaires Notre Dame se sont réunis (comme ils en ont l’habitude depuis un certain temps) le matin du vendredi  12 mai 2017 dans la Grande salle polyvalente de la paroisse Notre Dame pour passer un test de Français organisé par le Père Fondateur desdites écoles, le Révérend Père Carlos Rommel.

         Ils étaient au total 177 élèves finalistes, dont 68 de EP1 du directeur Jules Akanga, 53 de EP 2 de la directrice Ivette Gbey (dont le bâtiment scolaire est implanté à la paroisse Saint Vincent), et 56 de EP 3 de la directrice Anne Marie Makilo qui étaient soumis à ce test de Français. Le sujet principal dudit test était centré sur la conjugaison et la grammaire.
Dans la salle polyvalente

         Sous l’encadrement et la surveillance de leurs enseignants, le Père Fondateur a veillé à expliquer aux élèves les modalités à suivre pour répondre aux différentes questions distribuées à chacun d’eux.



Ils travaillent sérieusement
         Nous prenons le livre « Dictées La compil » * Chouette entrainement* édition Hatier.

Les résultats ne sont pas mauvais :    6 élèves au-delà de 90 %

                                                            38 élèves dépassent les 80%

                                                            60 élèves se placent entre le 70 et 80 %

                                                           50 élèves se placent entre 60 et 70 %

                                                           20 élèves se placent entre 50 et 60%


Il est concentré
         L’objectif visé à travers ce cinquième test de ce genre, et même aux quatre précédents élaborés par le Père promoteur lui-même, est sans doute de contribuer à rehausser et à maintenir le niveau toujours élevé de ces trois meilleurs écoles primaires de la ville de Bumba. Que les élèves maitrisent la lecture et la manière correcte d’écrire un mot, bref, qu’ils sachent bien lire et écrire les mots et les phrases en français. Et cela se confirme déjà car parmi les élèves lauréats de 5e année qui ont passé le test de dictée dans la province de la Mongala, on compte un de l’école primaire Notre Dame ; nous y reviendrons prochainement.




Les enseignants de 6ième primaires
                                                                  Antonio Lisuma  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire