mercredi 6 avril 2011

Evénement

LANCEMENT OFFICIEL
DES OPERATIONS
DE LA REVISION DU FICHIER ELECTORAL
CE SAMEDI 02 MARS 2011.

          La Commission Electorale Indépendante, C.E.I. en sigle, vient de lancer officiellement les opérations de la révision du fichier électoral dans la province de l’Equateur en général, et dans le territoire de Bumba en particulier, depuis ce samedi 2 avril 2011. Il s’agit des opérations qui consistent à enrôler de nouveau les électeurs en âge et droit de voter.

La formation à Lisala


          Les électeurs en âge et droit de voter sont les congolais qui remplissent les conditions requises par les textes en vigueur en R.D. Congo, c'est-à-dire que ce sont les majeurs âgés d’au moins 18 ans dont, parmi eux, les anciens enrôlés de 2005-2006, ainsi que  ceux qui ne se sont pas enrôlés dans les opérations passées pour le fait qu’ils ne l’avaient pas voulu, soit qu’ils n’avaient pas encore 18 ans ; il y a également  des jeunes à l’horizon 2011, c’est-à-dire les jeunes qui totaliseront 18 ans d’ici le 30 juin 2011. Ceci pour permettre à la C.E.I. de mettre à jour un fichier électoral actualisé des électeurs de toutes catégories qui seront conviés à se présenter aux élections générales et locales prévues à partir de la fin de l’année en cours, afin qu’ils se choisissent eux-mêmes et de manière démocratique leurs candidats pour les différentes Institutions de la République.

Le bureau à Bumba

          Le territoire de Bumba qui comprend 61 groupements ruraux répartis dans six secteurs (Banda-Yowa, Itimbiri, Loeka, Molua, Monzamboli et Yandongi), ainsi que 6 quartiers de la Cité urbaine de Bumba, aura au total 67 Centres d’Inscriptions, en raison d’un Centre d’Inscription dans chaque groupement et quartier.

Le transport à l'intérieur de la zone de Bumba

          Les membres des Centres d’Inscription qui ont suivi la formation appropriée de plus d’une semaine sont maintenant prêts à accueillir pendant près de trois mois les candidats électeurs dans leur Centre d’Inscription…
                                                                                        Antonio LISUMA   
         





Aucun commentaire:

Publier un commentaire