dimanche 27 octobre 2013

38 jeunes de Lumière font le « saut »
à la paroisse Notre Dame de Bumba
38 jeunes de Lumières font le saut

          La paroisse Notre Dame de Bumba était en effervescence ce dimanche 20 octobre 2013 à l’occasion de la cérémonie de saut des jeunes de Lumière ou Bilenge ya Mwinda en lingala.
Les 38 jeunes se présentent devant l'autel
          A peine était-il arrivé après ses vacances de Belgique que le Père Curé s’est mis au travail. Accompagné de l’Abbé Ehonza, prêtre du diocèse de Lolo et résidant à la mini Procure de Lolo à Bumba, celui-là même qui disait des messes à l’absence du Curé, le Père Carlos a eu à célébrer avec enthousiasme cette grande messe des jeunes de Lumière.

La messe était dite par le Révérend Père Carlos Romel, Curé de la paroissse Notre Dame.
Il était assisté par l'Abbé Ehonza Alphonse 


21 garçons de Lumière
        
          Débutée à 9 heures justes pour se terminer trois heures plus tard, la messe de jeunes pas comme les autres a connu la participation on ne peut plus massive des fidèles venus nombreux accompagner leurs enfants, amis, frères ou sœurs jeunes de lumière.
Les 18 filles de Lumière

          La cérémonie du saut eut lieu peu après l’homélie du Curé. Elle s’est divisée en deux étapes, à savoir la cérémonie de la prise de la bible, la parole de Dieu, et celle de la prise de bougie, symbole de la Lumière du Christ qui éclaire le monde.

La prise de la Bible

          Les 38 jeunes de Lumière dont 17 filles et 21 garçons venaient de terminer la première étape de formation annuelle dite Lucidité 1 (ou « Elikya » en jargon de la paroisse Notre Dame de Bumba) au sein dudit groupe où ils ont appris les « 16 mystiques » et la morale « 5B », sortes d’enseignements destinés pour le changement ou le « métanoia » du jeune.
Les Abugaza qui les ont formés leur hadillent le ruban bleu, symbole de la paix

          Celui-ci est appelé à laisser les anciennes habitudes païennes de vie de vol, de bagarre, de prostitution, chanvre, etc., pour se transformer en honnête et humble jeune de Lumière et bon étudiant à l’école.
Le Molendisi prodigue du conseil à des jeunes de sa CEV et leur donne la bougie
Le Prêtre bénit la jeune de Lumière
            


           Ils vont à présent continuer à la deuxième étape dite Lucidité 2 (ou Boboto) la formation donnée par les Abugaza qui leur enseigneront désormais l’Evangile selon Saint Jean.
Le chant: "Nayambi buku eke ....': "Je reçois le petit bouquet..." 

           Après réception de la bible et de la bougie au près de leurs « Balendisi » (les dirigeants des CEV, cellules ecclésiales vivantes) qui se trouvaient au près de l’autel, les jeunes se sont acheminés à l’autel pour recevoir la bénédiction du prêtre et ont ensuite entonné en chœur le chant initiatique en lingala : « Nayambi buku eke o loboko e la Anzelu wa Mokonzi… » qui signifie : « Je reçois le petit livre (la Bible) de la main du Seigneur… ».

Le chant: "Bougie ekopela, moi mokongala...Yezu ye wana libiki ...", "La bougie éclaire, le soleil brille ... Voilà Jésus le salut ..."




Liboke se lyoko (une seule équipe)


Un cocktail autour du Curé Carlos Rommel
          L’ambiance de la fête s’est poursuivie après la messe dans la cure où un cocktail fut partagé autour du Curé avant l’animation initiatique des jeunes de Lumière…

Animation initiatique pour clôturer la cérémonie
                                                                      Abugaza  Antonio





























Aucun commentaire:

Publier un commentaire