vendredi 22 mai 2015


Article rédigé par le groupe « Infos sur l’éducation à Bumba »

Concours de la dictée à Lisala

Nous continuons notre publication concernant le concours de la dictée organisé par le gouvernement pour la classe de cinquième primaire.

Les élèves qui avaient obtenu nonante pourcents à cet examen organisé par le gouvernement pour la classe de cinquième primaire s’étaient rendus à Lisala pour passer un autre concours en concurrence avec les meilleurs élèves du chef-lieu de l’actuelle province de Mongala.

Nous vous signalons que le concours avait regroupé les candidats  venus de trois territoires : Bumba, Lisala et Bongandanga.  Sur vingt huit participants qui devaient prendre part à cette épreuve, vingt cinq seulement avaient pris part et trois autres étaient absents pour des raisons qui, selon les rumeurs, demeurent familiales.

Après le concours, quatre  premiers candidats qui avaient plus de points  ont été retenus. Nous signalons également que deux de ces candidats retenus sont  du territoire de Bumba et deux autres sont : l’un de Bokata, village situé à quatre-vingts kilomètres de Bumba et l’autre de Monzamboli, localité située à soixante huit kilomètres de Bumba. 

Voici les écoles où ils étudient :

-          EP.2  NOTRE DAME DE BUMBA

-          EP. NOTRE DAME DE BOKATA

-          EP.2  BOYONGA

-          EP. MONZAMBOLI

Concernant les noms et les portraits des candidats, nous n’avons retenu que ceux de la fille Anzolo Jeannette de l’école primaire 2 Notre Dame de Bumba et du garçon Bangusa Isaac l’école primaire 2 Boyonga à Bumba.
ANZOLO Jeannette de l'EP2 Notre Dame

BANGUSA Isaac de l'EP2 Boyonga
                              
               

Ils se rendront encore à Mbandaka, le chef-lieu de la province de l’Equateur, pour la continuité du concours.

Nous tenons à féliciter nos enseignants des écoles primaires qui, malgré les difficultés et conditions vitales  actuelles de l’enseignant, se démènent  et font tout pour accomplir décemment  leur travail. Nous prions également les autorités de l’EPSP de les encourager d’une manière ou d’une autre en les dotant d’outils nécessaires pour que cette tâche soit toujours impeccablement rendue.

Cependant, nous invitons les enseignants des écoles primaires dont les candidats n’ont pas pu participer au concours à fournir d’énormes efforts afin que leurs apprenants soient aussi représentés lors de prochaines épreuves. Ce qui fera également leur fierté.

Mais également, nous congratulons le gouvernement pour cette initiative très importante. Et nous espérons que ce travail  lui permettra de bien évaluer ce niveau d’enseignement  afin de trouver des dispositions susceptibles de le rehausser.   

                                                          Le groupe « Infos sur l’éducation à Bumba »

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire