samedi 2 mai 2015


GOITRES

 

           Depuis que nous avons les médecins  qui ont étudié au complexe scolaire Notre Dame (école primaire et secondaire) et partis à Butembo, à l’université catholique de Graben  pour les études universitaires en Médecine et revenir après à Bumba pour travailler dans l’hôpital Notre Dame,  notre centre médical  connait actuellement un grand progrès en chirurgie.

L’un de nos médecins, Mr. Likenge Trésor, a commencé à opérer des goitres. En observant les photos des intervenues ci - dessous ; la délicatesse de l’intervention se remarque aux yeux de tout le monde. A Kinshasa ; le cout exigé pour cette opération s’élève à  5.000 dollars au minimum, mais nous ne la taxons qu’à 200 dollars.

 

                   Voici les cinq cas que nous avons déjà opérés :

 

1/ Maman Mondunga Monique

Manan Mondunga, avant l'opération
 

  Veuve de soixante-huit ans dont les cinq enfants ont payé l’opération.

 
Après l'opération


               Après l’intervention ; elle s’est exprimée en ces mots : «  Je peux maintenant de nouveau me présenter parmi les gens, car je suis devenue très belle malgré mon âge. »

 

 

 

 

2/ Mama Engala Rose

                                                                                                                                                                                          Agée de 42 ans, divorcée,  elle a eu 7 enfants.                                                                                                        Depuis l’âge de 17 ans le goitre a commencé à s’accroitre sur son corps. Elle s’est présentée partout, surtout chez les guérisseurs indigènes pour se  libérer de ce gonflement du cou, mais en vain.

Maman Engala Rose, avant son opération
 
                Mots prononcés après l’opération : « Maintenant je deviens de nouveau  une  fièrté et  Je remercie le docteur de tout mon cœur parce qu’il m’a remise sur les rails… »

Après l'opération
 
3/ Mangondo  Hélène

                  Cette maman ; agé de 70 ans,   a donné naissance à 8 enfants. Elle a dès le bas age attrapé cette maladie à cause de laquelle elle n’a pas étudié.
Maman Mangondo Hélène avant son opération

                Après l’opération, elle s’est mirée dans un miroir et inondée de joie ; elle s’est exclamée en acclamant : « Louez le Seigneur . »
 
Ce qui reste en elle après l'opération
 

 

 

 


4/ Waka  Lucie

Waka Lucie avant l'intervention
 

                   Elle a 32 ans et  habite dans un petit village situé à 70 km de Bumba. Depuis quinze ans elle s’est présentée chez tous les guérisseurs des villages d’alentour, mais elle n’a pas trouvé la guérison. En outre ; elle a récité beaucoup de prières spéciales et  a fréquenté beaucoup de sectes et groupes de prière,  mais sans résultat. Tout à coup ; elle entend qu’il y a un jeune guérisseur qui fait des merveilles à Bumba. Elle est vite venue à Bumba et grand était son étonnement quand elle devait entrer dans l’hôpital  Notre Dame pour être guéri. « Impossible », disait-elle.  A la  fin, elle finit par y entrer ; mais complètement remplie de peur.  En voyant le médecin préparer son bistouri ; elle s’est écriée : « Mama na ngai,  c’est la fin de ma vie ».

Et après...
 
                   Maintenant Lucie, sans enfants, mais joyeuse comme toutes les autres ;  veut présentement faire  beaucoup d’enfants et voir encore ses arrières petits-enfants. Elle est sortie de l’hôpital en criant : « Un grand  miracle  s’est opéré en moi. »

5/ Maman Pamba Micheline .

Micheline avant l'opération
 

                   Elle s’était  mariée au village Ndobo situé à 60 km de Bumba, en  direction de Lisala, au bord du fleuve Congo. Elle a fait deux enfants, mais son mari l’a répudiée à cause du goitre. Et sa famille l’a amenée à l’hôpital Notre Dame pour qu’elle soit débarrassée de cette maladie.

 

Après l'opération

 Agée de 23 ans, elle commence maintenant une nouvelle vie auprès de ses parents à Bumba.

                 Nous souhaitons au docteur Trésor beaucoup de courage et d’endurance dans son travail.

Toutes les opérées louent le Seigneur et racontent partout ses merveilles.
 
                                                                                            Père Carlos Rommel

 

 

 

 

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire