dimanche 16 avril 2017

Les occupations du samedi à Bumba


Les occupations du samedi à Bumba

Chaque samedi, la cité de Bumba semble être calme. La journée est différente des autres.

Au bon matin, les mamans revendeuses  des poissons, des huiles de palme et des épices traversent le pont MOLUA à la recherche de leurs produits de vente. Alors que le marché centrale n’est pas ouvert avant  10h spécialement pour les travaux manuels communément appelés Salongo, Ces mamans se réveillent avant le chant du coq à la direction ouest de la cité où se trouve un petit marché nommé Suangando. Signalons que ces activités sont quotidiennes mais elles sont plus réalisées le samedi grâce à l’entrée massive de villageois qui viennent vendre leurs produits agricoles.

Les petits camions qui viennent du marché
Toutes les boutiques sont cadenassées à l’exception de certaines pharmacies et kiosques d’intervention rapide. Le boutiquier qui oserait de mettre sa clé avant l’heure prévue subira les conséquences à la matière. Souvent la journée du samedi est tendue dans la cité de Bumba à cause de la durée de salongo qui retarde les activités commerciales. Le lieu de ces travaux est parfois ignoré et inconnu par les commerçants, il est même non programmé, sauf si un quartier ou un groupe se mobilise pour ce fait.


Les avenues  vides à cause du "SALONGO"
De l’autre coté, au MOBUTU Stadium, les anciens joueurs et quelques bureaucrates se rencontrent à ce lieu sportif pour s’échanger des anciennes connaissances.


Le "salongo", mais peu de travailleurs qui travaillent.
En somme, la journée du samedi est mouvementée de 10h à 12h et aux heures de l’après-midi les bars s’ouvrent pour ceux qui y fréquentent et les activités commerciales sont closes avant 18h pour certains faubouriens.

                            Eric MONESE


Aucun commentaire:

Publier un commentaire