vendredi 23 juin 2017

Chenille, actuelle alimentation par excellence pour nombreux Bumbalais


Bumba : chenille, actuelle alimentation par excellence pour nombreux Bumbalais(ou Bumbatraciens)

     Comme d’habitude, le mois de juin est celui où débute, à Bumba, la période des chenilles qui ont toujours constitué pour leurs consommateurs une alimentation par excellence  à cause des éléments dont elles se composent ainsi que leur saveur. A ce jour, aux environs de quinze heures,  la partie abritant les vendeuses de vivres au marché central de Bumba devient fort peuplée, animée et encombrée de vendeuses de chenilles entourées de leurs clients qui marchandent, discutent, murmurent et achètent ces denrées comestibles périodiques dont les espèces appelées « Makuke » suivies de «  Kulukaka » qui sont toujours apparues avant les espèces qui viennent en second rang telles que « Mboyo’ » et  autres.
MAKUKE, des délicatesses

     Quel autre aliment accompagne mieux ces « Makuke » et « Kulukaka » ?

     Les « Makuke » et les « Kulukaka » peuvent bien être accompagnés de plusieurs autres denrées alimentaires tels que riz, farine de manioc, banane, chikwange, etc. Toutefois, son meilleur accompagnateur reste le « Malemba » ou « Poto », aliment obtenu à partir du manioc cuit, râpé et dilué servant d’aliment de base à la tribu Budja.  
KULUKAKA  Dieu soit loué.

     Qui approvisionnent la ville Bumba en chenilles ?

     Ce sont les villages environnants de Bumba qui l’approvisionnent en chenilles. Très actifs, les villageois se lèvent tôt et se rendent dans la forêt pour effectuer le ramassage des chenilles. Arrivés au village, ils les vendent aux acheteurs venus de Bumba et ces derniers vont, à leur tour, les revendre aux vendeuses du marché central.  

                                                                                                       Bienvenu Balomao

Aucun commentaire:

Publier un commentaire