samedi 17 juin 2017

Les « Bakaboli communion » et les « Bakambi ya Mwinda mwa Kristu » en fête …


Les « Bakaboli communion » et les

« Bakambi ya Mwinda mwa Kristu »    en fête …

 

          Les « Bakaboli communion » de la paroisse Notre Dame, ainsi que les « Bakambi ya mwinda mwa Kristu » étaient en fête le dimanche 11 juin dernier à l’occasion de la commémoration de la Sainte trinité de Dieu.
"Bakaboli communion" distribuent environ 3.000 communions, par année, aux malades.

          Le Curé de la paroisse les a tous béni après son homélie sur l’Evangile du jour et les a félicité, chacun selon son ancienneté, pour l’énorme travail de la pastorale qu’ils ont effectué tout au long de cette année liturgique.


Mama Atsio Agnès, pendant 43 ans, dimanche après dimanche, elle distribue la communion aux malades.
          La maman Atsio Agnès du quartier Saint Paul, C.E.V Bolingani, a battu le record de longévité, soit 43 ans de service comme « Mokaboli communion », ainsi que papa Alonda André du quartier Sainte Caroline et C.E.V Monyele qui a œuvré depuis 23 ans comme Animateur de « Mwinda mwa Kristu » ; ils ont reçu de manière particulière les éloges et les félicitations du prêtre qui les a encouragés d’aller toujours de l’avant et d’entraîner aussi les autres dans leur persévérance.

 
Ceux qui méditent, chaque semaine, avec les chrétiens de leur CEV, l'évangile du dimanche

          Les Bakaboli communion sont un groupe des chrétiens catholiques que le Père Curé Carlos Rommel a mis en place dans sa paroisse pour l’aider à prier chaque semaine avec des malades et des personnes vivant avec handicap à la maison et de leur faire communier le corps du Christ à travers l’eucharistie.  
Tata Alonda André, pendant 23 ans, médite l'évangile avec ces chrétiens
Chaque semaine il y a environ 500 personnes qui méditent dans ces petits groupes l'évangile.
Il y a trente de ces groupes dans la paroisse..

          Le « Mokaboli communion » devrait d’abord assister à la messe le matin de chaque dimanche, recevoir sa propre communion de Curé, ensuite des hosties pour ses malades vers lesquels il devrait immédiatement se diriger dès sa sortie de l’église.     


La Bénédiction sur toutes ces personnes engagées.
          Etant lui-même un ancien Mokaboli communion au début de son service comme Curé à la paroisse Notre Dame au début des années 1970, le Père Curé était toujours hanté de voir son troupeau en parfait état ; il s’est fait l’idée de ne plus déplacer les malades de leur domicile jusqu’à l’église pour la messe et la communion dominicale. Il les suivait lui-même jusque dans leur domicile avant de confier ce service aux Bakaboli Communion qui désormais devraient l’aider à cette opération apostolique, d’apporter la parole de Dieu ainsi que la communion aux chrétiens malades, invalides et aux vieillards. Donc tout cela pour leur préserver encore le peu d’énergie dont ils disposent.


L'offertoire, les cadeaux sont nombreux.
          Les Bakambi ya Mwinda mwa Kristu sont les animateurs de la parole de Dieu également instaurés par le père Curé au sein de la paroisse, dans chacune de 33 C.E.V que compte la paroisse Notre Dame. Ils ont la tâche d’animer les prières et l’évangile et d’ « éclairer » les hommes dans leur cellule ecclésiale vivante en compagnie de leurs « Balendisi ».  
Les remerciements après l'offertoire

 

                                                                   Antonio Lisuma 

 






Aucun commentaire:

Publier un commentaire