vendredi 31 mai 2019

Mongala : « L’unité pour le développement », projet de société dévoilé par Son Excellence Crispin Ngbundu Malengo.


Mongala : « L’unité pour le développement », projet de société dévoilé par Son Excellence Crispin Ngbundu Malengo.

Avant qu’il soit élu gouverneur, l’Honorable Crispin Ngbundu Malengo avait réussi à dévoiler son projet de société devant les nouveaux élus provinciaux de la Mongala pendant la course au gouvernorat comme postulant à cette haute fonction qu’occupe le premier citoyen de la province. S’appuyant sur quinze piliers solides et capables d’émerger la région, ce projet intitulé « l’unité pour le développement » dont un exemplaire nous est parvenu se résume en ces termes :

1.      Volet Infrastructure 

La réalisation de grands ouvrages d’intérêts communautaires : la construction et/ou la réhabilitation des routes, ports, aéroports, chemin de fer, ponts, écoles, hôpitaux, centres de santé, etc.

2.      L’amélioration de la qualité de vie de la population par la production

Promouvoir l’agriculture et faciliter l’accès aux financements bancaires et aux crédits ainsi qu’à l’électricité et l’eau potable.

3.      La stabilité des institutions

La transparence de gestion de l’action du gouvernement provincial, le respect strict du contrôle parlementaire, la représentativité équitable et équilibrée des trois territoires dans la composition de l’Exécutif provincial.

4.      La sécurité et la justice pour tous

La conscientisation de la Police et des services de sécurité ainsi que de la population à travers le respect des lois de la République.

5.      La gestion transparente des finances publiques

La publication régulière du niveau de production des richesses et des dépenses de la province.

6.      La meilleure redistribution des richesses provinciales au profit de la population

Le changement de la vie quotidienne de la population à travers des efforts fournis par l’Exécutif provincial.

7.      La meilleure rémunération de la fonction publique

- La réforme de l’administration provinciale,

- L’identification et la maitrise des effectifs de la Fonction publique et l’amélioration des traitements.

8.      L’emploi des jeunes et la réduction du chômage

          - L’investissement dans les secteurs à haute intensité de main d’œuvre pour la création d’emploi,

          -L’encadrement et l’orientation des jeunes vers les études techniques et professionnelles.

9.      L’appui aux agriculteurs, pêcheurs, éleveurs et opérateurs économiques

La politique d’encadrement et d’accompagnement par l’octroi des terres, des matériels adaptés et l’appui financier ainsi que la création d’une coopérative.

10.  La protection de l’environnement et la gestion du futur

La préservation de la forêt et des écosystèmes en vue d’une gestion rationnelle de l’environnement pour un développement durable.

11.  L’attention aux personnes discriminées

-L’élimination des injustices,

 -La lutte contre les violences faites à la femme et les violences sexuelles ainsi que les exclusions sociales,

 -La parité.

12.  La santé et l’éducation pour tous

L’amélioration des conditions de travail du corps médical et des enseignants.

13.  L’encadrement et l’accompagnement des associations

Le financement et l’équipement des associations en matériels appropriés pour l’exécution de leurs projets.

14.  L’écoute et la collaboration avec la société civile

La prise en considération des réflexions, actions et réactions de la société civile.

15.  Le dialogue permanent avec les églises

La parole de Dieu, un miroir permanent pour l’exécutif provincial de se remettre toujours en question en perfectionnant sa pensée et son action à la lumière de la volonté de Dieu.

Ayant lu le feuillet résumant ledit projet, pas mal de patriotes de la Mongala exhortent leurs concitoyens à se mobiliser comme un seul homme en vue de soutenir et d’accompagner son Excellence Crispin Ngbundu Malengo pour que ce projet de société soit totalement effectif ; car « l’union fait la force », dit l’adage belge. A en croire leurs différentes déclarations, le respect des lois, l’amour du travail et la lutte contre l’impunité doivent être strictement appliqués afin que ces quinze piliers ne s’écroulent pas.

Signalons que, traversée par le fleuve Congo et composée de trois territoires (Lisala, Bumba et Bongandanga) et de deux villes (Lisala et Bumba), la province de la Mongala dont le chef-lieu est la ville de Lisala est butée aux difficultés ci-après :

-l’absence des infrastructures de soutien au développement ou des voies  de communication, des infrastructures sociales, des infrastructures administratives et des infrastructures de télécommunication ;

- l’absence de l’électricité et de l’eau potable ;

- le manque d’unité et de la prise de conscience collective du travail de chacun ;

- l’absence d’une main d’œuvre qualifiée.

Sur ce, s’avère impérative l’implication dans la construction de la province de toutes les filles et de tous les fils de la Mongala, c’est-à-dire la participation des gouvernés et des gouvernants, pour que ces fléaux susmentionnés soient éradiqués et la région soit émergée du cendre  du sous-développement afin de respirer l’air d’un avenir radieux.

  Bienvenu Balomao

 

 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire