jeudi 30 mai 2019

Champion : BANA EKANGA


La troisième journée du championnat provincial:

le  Fc Salongo bat l’As Lokole ;  Bana Ekanga s’impose sur le DCMP et devient champion de l’Equateur !

 


Bana  Ekanga   de Mbandaka


          La troisième et dernière journée du championnat provincial édition 2018-2019 était décisive pour les trois clubs en tête du classement : le DCMP de Bumba, le FC Salongo et le NB Bana Ekanga, car elle devrait révéler parmi ceux-ci celui qui sera sacré champion de l’Equateur.

          Au premier match, ce samedi 25 mai 2019, le Fc Salongo était aux prises avec l’As Lokole qu’il battit peu après le début de la rencontre par un score étriqué d’un but à zéro.


Pillage   ebandi
          Le FC Salongo a montré sa supériorité dès la 4 e minute lorsqu’il ouvra le score grâce au coup de tête d’Abia alias Kalaba le capitaine de Salongo du dorsale n°17, après une passe décisive effectuée par l’avant-centre Abendeka alias Mputu.

          Ce score demeura inchangé tout au long du match, malgré les multiples assauts des attaquants de Lokole, avec Mbape à leur tête, qui réussirent à infliger au FC Salongo le repli stratégique  de demi-terrain surtout à la seconde période.

          La dernière rencontre que d’aucuns qualifiaient de finale était celle DCMP versus NB Bana Ekanga, jouée le dimanche 26 mai 2019.

          Le classement avant cette rencontre plaçait le FC Salongo provisoirement en tête avec 6 points, suivi de DCMP avec 4 points et Bana Ekanga 3 points. As Lokole étant d’ores et déjà éliminé après ses deux défaites consécutives face à Bana Ekanga et à Salongo. L’espoir est donc permis pour la qualification de chacun de trois clubs.


Mobulu mobandi
          D’où la tension visible lors dudit match : le FC Salongo qui n’avait plus son destin en main souhaitait un match nul entre le DCMP et Bana Ekanga pour se qualifier. Il suffisait pour le DCMP de gagner ce match et se qualifier. Bana Ekanga autant devrait battre le DCMP  par un score de plus de 2 buts à zéro pour espérer dépasser le FC Salongo !

          La première mi-temps de cette dernière rencontre du championnat provincial édition 2018-2019 était celle d’observation entre les deux clubs. Le DCMP tout comme le NB Bana Ekanga tentèrent d’inquiéter réciproquement la défense de camp adverse mais sans succès, et le score demeura vierge. 

          Peu après le retour des joueurs du vestiaire, l’avant-centre de DCMP Libongi alias Angelele intercepte une balle de la défense adverse, avance, tire et marque à la 49e minute. C’est le vacarme et le délire de la part des fans de DCMP qui entonnèrent, par la suite, des chansons teintées des propos hostiles à l’égard de leurs rivaux de FC Salongo, annonçant leur prochain départ pour Kinshasa pour la continuité de la compétition au niveau de la Linafoot (ligue nationale de football).

          Cette joie débordante des fans de DCMP n’était qu’éphémère, puisqu’à la 83e minute, le NB Bana Ekanga obtint le pénalty suite au mauvais contrôle de la main d’un libéro de DCMP. Le but égalisateur fut l’œuvre de l’attaquant Ekatoy de dorsal n°11 de Bana Ekanga lequel provoqua la liesse de la part des fans de Salongo qui, eux aussi, se mirent à chanter pour leur prochain retour à Kinshasa, également pour la continuité de la compétition de la Linafoot.

          Comme on tendait déjà vers la fin des temps réglementaires, ce score de parité entre DCMP de Bumba et Bana Ekanga de Mbandaka supposerai la victoire de FC Salongo de Bumba ; ce qui était inadmissible pour les fans ainsi que pour les joueurs de DCMP. Ces derniers réussirent le consigne, contre toute attente, de ne plus se défendre face aux assauts de Bana Ekanga qui continuait à dominer vers la fin de la partie. Le DCMP céda jusqu’à encaisser successivement deux autres buts.

 

          Devant ce match de complaisance notoire et surtout face à l’insécurité qui régnait à cet instant précis sur le terrain, l’arbitre ne pouvait plus officier le match en sus de l’envahissement de la zone neutre par les fans de DCMP, les injures, voir les coups de points administrés sur l’arbitre de la part des joueurs de DCMP… tout cela constitua la pierre d’achoppement majeur à l’aboutissement heureux de ce rendez-vous footballistique provincial…

          L’arbitre Waya-waya a eu la vie sauve grâce à l’intervention des éléments de la police qui le conduisirent au vestiaire. Frustrés par cette intervention musclée des policiers, les joueurs de DCMP allèrent achever leur colère sur les matériels électriques et équipements sanitaires récemment construits au vestiaire par le Révérend Père Carlos, où ils étaient d’ailleurs accueillis à leur arrivée au stade ! Quelle sauvagerie !

          Il s’en suivit des moments de panique généralisée pour le public et des scènes de désolation au stade. Certains fuyaient en courant vers la sortie pendant que les autres jetaient des projectiles et de pierres envers les policiers qui répliquèrent par de coups de gaz jusqu’à ce que le calme se rétablisse.

          Les décisions prises par le comité d’organisation se résumaient à la victoire du Nouveau Brésil Bana Ekanga de Mbandaka qui fut sacré champion de l’Equateur grâce à sa victoire 3-1 sur le DCMP de Bumba. Le DCMP qui a fourni un match de complaisance et de trouble se voit sanctionné d’amendes à payer conformément aux articles 223 de RGF (Règlements généraux sportifs) et 44 de livre des Codes disciplinaires de football, ainsi qu’à la réparation des dégâts commis au vestiaire du stade Père Carlos.    Les joueurs Libongi-Angelele et Misenge écopent de 18 mois de suspension, et les autres, de 12 mois de suspension, il s’agit de Lipuku, Lionge, Dingo, Ambwa, Momboko, ainsi que les entraineurs de DCMP, Ismaël Beya et son adjoint Tshana. 

                                                                       Antonio Lisuma

 

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire