mardi 15 janvier 2013


ALLOCUTION DE MONSIEUR JOS ROMMEL

LE FRERE DU PÈRE CARLOS

A L’OCCASION DU JUBILE D’OR SACERDOTAL

DU REVEREND PÈRE CARLOS ROMMEL

                                             LE 06 JANVIER 2013

 

Chers Amis de Bumba.

Au nom de toute la délégation venue de la Belgique, moi son frère, sa famille et plusieurs de ses amis je veux prendre la parole pour féliciter mon frère, le Père Carlos et pour remercier le Comité des Festivités de l’accueil éclatant qui nous a été réservé.

Mr Jos pendant son discours
Nous sommes venus jusqu’ici pour témoigner de l’affection que nous portons pour le Père Carlos. Pour lui féliciter pour ses 50 années d’engagements comme Missionnaire au Congo et pour  nous joindre à vous ses paroissiens et à ce grand nombre de sympathisants, ici présent à Bumba

50 années de vie missionnaire au Congo, comment résumer un tel trajet


La délégation Belge, on peut remarquer vers la droite Mr Mark De Boodt, l'Ambassadeur Liedekerke et Francis Maselis.
Il y a d’abord les années préparatoires. Il est né et éduqué dans une famille très chrétienne où il voyait déjà comme petit enfant l’engagement de ces parents, surtout l’exemple de sa Mère, vis-à-vis les plus démunis  Au collège il fût bon étudiant et ce faisait remarquer comme excellent footballeur. Enfin il y a sa décision d’entrer dans l’Ordre missionnaire des Pères de Scheut et il est ordonné prêtre en 1962.

Puis il a choisi d’aller au Congo pour donner le meilleur de soi-même au service des autres. Quel  est son palmarès. Pour nous sa famille et ses amis le père Carlos dont nous  célébrons les cinquante années de sacerdoce et de présence ici parmi vous est un homme de beaucoup de qualités

Le Père Carlos dans la joie de voir ses fidèles heureux pour la fête de cinquatenaire
 

Mon frère Carlos, c’est l’homme entrepreneur.   Prenez l’initiative de démarrer un dispensaire de médicaments pour aboutir à une véritable clinique avec une grande maternité le tout géré par les Sœurs religieuses et un personnel dévoué. Prenez l’autre initiative de commencer une école de quelques classes pour enfin  aboutir à un collège de 3000 élèves reconnu parmi les plus performants du Congo. Prenez enfin les initiatives vis-à-vis du peuple commerçant de Bumba en faisant des aménagements pour couvrir d’un toit le Marché de la ville de Bumba.

Mon frère Carlos, c’est l’homme de la parole donnée qui ne fuit pas quand un obstacle se présente.  C’est le pasteur qui ne quitte pas ses fidèles quand un orage s’approche. Voilà qu’Il est resté quand la fameuse rébellion éclatait. Voilà qu’il est resté quand l’épidémie du virus Ebola menaçait sa vie. Et voilà qu’il reste maintenant encore  plein  d’engagements à une période déjà avancée de sa vie à un moment où la plupart des personnes de son âge ont déjà longtemps pris la retraite.

La délégation belge, on peut voir Philippe le fils de Jos ( débout).
 
Mais mon frère Carlos, c’est avant tout le prêtre qui porte l’Amour du prochain dans sa bannière. Son engagement c’est de  semer la bonne parole du Seigneur qui dit : « Aimez-vous les uns les autres comme vous-mêmes aimeriez être aimés »  La réalisation de ces belles paroles se fait jour après jour à travers les services religieux à l’église et à travers les groupements d’hommes et femmes de la paroisse.

Mr Jos Rommel
 
 
Chers Amis de Bumba,

 C’est avec beaucoup de reconnaissance que nous, sa famille et ses amis, aimerions remercier les organisateurs des festivités à l’occasion du Jubilé d’or du Père Carlos. Je vous remercie pour l’accueil inoubliable que vous nous avez réservé. Nous sommes fort touchés non seulement par l’ampleur des festivités mais aussi par la cordialité amicale avec laquelle vous nous entourés. Nous nous réjouissons surtout de  cette grande manifestation d’enthousiasme que vous portez envers notre cher Père Carlos.

La chorale unie de Bumba au cours de la messe du jubilé
 
Et, chers amis de Bumba, ce que je pense au fond de moi, c’est que le plus beau cadeau pour le Père Carlos serait que vous tous aidez à faire durer, à faire continuer l’œuvre qu’il a commencé. Je pense à la maternité et à l’hôpital où les Sœurs et le personnel infirmier soignent nuit et jour les malades. Je pense au collège avec  les enseignants  s’engage chaque jour pour le bien-être des étudiants. Je pense à la Paroisse, à l’église et à la communauté chrétienne. J’espère et j’en suis sûre que des Congolais courageux, audacieux vont se lever pour  prendre la relève et sauf garder l’œuvre initiée par le Père Carlos. 

Mr Jos Rommel en compagnie des évêques Louis Nkinga de diocèse de Lisala et Ferdinand Maemba de diocèse de Lolo, peu après la messe de cinquatenaire
 
Avec ses souhaits au cœur et avec l’inoubliable souvenir d’un séjour, d’une fête plus que réussie parmi le peuple de Bumba nous vous disons merci, merci, merci « mingi ».
                                                               Jos ROMMEL

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire