jeudi 17 janvier 2013

JUBILE D'OR


Bumba, le 06 janvier 2013

 

 

 
MOT DE CIRCONSTANCE A L’OCCASION DU JUBILE

DE REVERENDISSIME PÈRE CARLOS ROMMEL

___________________________________________________

 

 
« La grâce du Seigneur pour son élu est éternel. Son amour et sa fidélité l’accompagne » dit le psalmiste.

 

Révérendissime Père Rommel Carlos et cher confrère,

Monseigneur Louis Nkinga Bondala
Evêque de diocèse de Lisala
Pendant son discours
 
A l’occasion de votre jubilé, nous tenons ce mot, au nom de toute la famille diocésaine de Lisala, et de nous-mêmes, pour vous exprimer tous nos remerciements et toutes nos fraternelles félicitations. 

 
En effet, toute la liturgie de la messe d’aujourd’hui résonne cette mélodieuse symphonie qui monte vers le Dieu le Père pour lui rendre grâce pour son amour et sa fidélité ; pour sa bienveillance et ses merveilles réalisées par votre intermédiaire en vue  d’assurer au peuple de Dieu qui est à Bumba, son « dessein salvifique ».

Une quarantaine d' Abbés de Diocèse de Lisala et de Lolo en procession
 

Révérendissime Père Carlos,

 
Lorsque notre pays a sombré dans une phase difficile de trouble et de guerre, de pillage avec sa désolation ; la paroisse Notre Dame, comme tant d’autres n’a pas été épargnée. Et quand la situation s’est compliquée vous étiez obligé de vous refugier dans l’Eglise, confiné dans le véhicule. Quel traumatisme !

Et au lieu d’abandonner vos paroissiens, au lieu de retourner définitivement en Europe, vous vous êtes restés constant dans votre vocation missionnaire.  C’est un signal fort comme dit le Seigneur Jésus lui-même : « nul n’a plus grand amour que celui-ci : donner sa vie pour ses amis » (Jn 15,13) et ailleurs « le bon berger donne sa vie pour ses brebis » (Jn 10,13).

Le Père Curé Carlos Rommel s'apprête à lire l'évangile du jour
 

Aujourd’hui, vous êtes en honneur. Oui, vous méritez d’en être fier, très fier. Or il a fallu prendre le temps de la semence, de la croissance et du mûrissement pour voir les fruits de la moisson !

 
En ces mots, voudrais-je dire que la grandeur et la solennité de votre jubilé dépendent moins de vos œuvres, moins encore de nombre d’année vécue dans la joie et les peines du monde de ce temps, mais plus de la qualité d’amour toujours imaginatif  que Seigneur à enfoui dans votre cœur pour être au milieu de son peuple une « page d’Evangile ».

Un aspect des fidèles pendant la messe du jubilé d'or du Père Carlos le 06 janvier 2013
 

Votre « témoignage missionnaire » au Diocèse de Lisala, laisse une importante leçon selon laquelle le ferment de l’Evangile travaille tous les rapports sociaux, notamment dans le domaine de la santé, de l’éducation de qualité, celui de la pastorale qui a donné un grand nombre de religieux et religieuses (quelques-uns sont d’ailleurs présents parmi nous dans cette action de grâce) ; bref celui de développement durable. Cette éthique évangélique exprimée en acte certifie que l’amour est la vertu et la voie par excellence d’accéder à la béatitude pour que tout fleurisse par sa réponse. Aussi, cette éthique évangélique est la spiritualité indispensable pour nos institutions, notre diocèse, notre société.

Mgr Louis Nkinga Bondala
 

La réussite d’une telle diaconie n’est efficace si et seulement si elle est entreprise dans  un esprit de communion et de collaboration, d’engagement et de compétitivité, d’excellence afin de mieux aider les autres à devenir acteurs de leur propre vie.

Mgr Louis Nkinga montre au Père Carlos le brevêt de merite que le diocèse lui décerne
 

En cette année voulue par le Saint Père sous le signe de « la Foi » et nous avons renchérit, lors du centenaire de la paroisse Saint-André et d’ouverture officielle de ladite année, qu’elle soit une « année de la  foi en acte », nous vous encourageons fraternellement à vous laisser toujours séduire par la Parole de Dieu et à la garder en votre cœur comme un feu dévorant (Cfr. Jr 20, 7-9) qui active  le mouvement de dessaisissement « pour » les autres.

Remise du brevêt de merite au Père Carlos Rommel
 

Que l’astre d’en haut qui est venu se frayer le chemin sur notre terre, afin d’y dresser sa tente parmi les hommes, vous affermisse et vous accompagne. Encore une fois, nos sincères félicitations et fructueux apostolat, et que Jésus et Marie vous portent dans leur affectueuse bienveillance.

Le Père Carlos Rommel dans la joie de recevoir le brevêt de merite que le diocèse lui décerne en signe d'estime
pour  ses 50 ans de fidélité au service de l'Eglise locale de Diocèse de Lisala
 

Révérendissime père Rommel, Ad multos annos !

 

Mgr Nkinga Bondala Louis, cicm

 

Evêque de Lisala.- 

Totondo Nzambe aleki bolamu, alleluia

Solo bandeko, totondi Nzambe mpe tokotondo ye lisusu mpo ya bomoi bwa bolingo bwa Sango Carlos o kati ya biso.

Tokotondo mpe bai-libota lya yee na baninga ba ye banso bazali awa :

 

Beste  familia et vriendem van Pater Carlos,

Wij zijn terredem om uw te zien bij ons in Bumba en in ons bisdom Lisala.

Gij zijt wilkom bij ons. U mvoght fier zijn van ons Carlos omdat hij heft goed godsliefde getoont onder ons.

Carlos, van harte bedankt!


 

Eyenga ya Tata, eyenga ya bana :

 

Bana Notre Dame, bana ba doyenné ya Bumba, longonya (3x)

Batata, bamaman bandeko mpe bana banso,

Eyenga elamu na bino banso.

Nzambe azwa lokumu mpe abenisa bino banso.
 

+ Mgr Nkinga Bondala Lowi, cicm 

Episkopo wa Lisala.-

                                                                                              
                                                                  Transmis  par  Antonio Lisuma
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire