mercredi 22 décembre 2010

les Jeunes

JOURNEE COMMEMORATIVE DE LA MORT DE LA SŒUR ANUARITE NENGAPETA




          Le 1e décembre de chaque année est une journée que l’Eglise Catholique a consacrée pour commémorer le martyre de la Sœur Marie Clémentine Anuarite Nengapeta.
          A travers toute la République Démocratique du Congo, et même dans certains pays voisins, l’Eglise célèbre cette journée. La paroisse Notre Dame de Bumba a également vibré au rythme de cette célébrité de commémoration. Tout commença, comme dans les trois autres paroisses de Bumba, par la messe matinale, dite par le curé de la paroisse, le Révérend Père Carlos Rommel qui, pendant le sermon, a  brièvement parlé de la vie de la bienheureuse Anuarite et les conditions dans lesquelles elle fut assassinée.
          Vers 14 heures trente, le groupe des jeunes Kizito et Anuarite (K.A. en sigle), qui ont aussi chanté en chorale à la messe, ont enrichi cette journée en participant à une séance de méditation dirigée par leur Assistant spirituel Adélard Mokobe, à l’intérieur même de l’église.
          C’est, un peu plus tard à la sortie de l’église, qu’eut lieu par les jeunes K.A., la cérémonie d’animation à l’esplanade même de l’église, avec des chants initiatiques, avant de clôturer la journée vers 17 heures en partageant dans la fraternité un repas fait des bananes cuites et des cacahuètes.


          Ce groupe des jeunes Kizito-Anuarite, qui ont marqué cette journée du 1e décembre, se constitue en principe des jeunes garçons appelés KIZITO et des jeunes filles dites ANUARITE, dont l’âge varie de 8 à 15 ans, existe depuis 1979 et s’inspire de la foi et de la vertu de leurs patrons, le saint Kizito et la bienheureuse Anuarite.
          Le groupe s’est depuis lors fixé comme objectif l’encadrement et l’initiation des jeunes en plein âge de la puberté, afin de promouvoir  en eux la foi et la vertu qu’avaient leurs saints patrons.



          Qui est Anuarite ?
          Marie Clémentine Anuarite Nengapeta est née le 29 décembre 1941 à Wamba dans la province Orientale de la R.D. Congo. Elle a intégré la communauté des sœurs de la Sainte Famille (“Jamaa Takatifu”, en swahili) où elle devint religieuse. Cette congrégation fut fondée en 1936 à Bafwabaka, toujours dans la Province Orientale, avec le concours des Sœurs de l’Enfant Jésus de Nivelles.
          Au cours de la rébellion lumumbiste et  muleliste qui a déchiré la R.D. Congo en 1964, Anuarite –puisqu’elle était aussi une belle fille– fut sollicitée par le colonel Ngalo, un des chefs rebelles à Isiro, afin de devenir sa femme. Mais, devant le refus catégorique de la sœur Anuarite, ce dernier l’arrêta et la malmena avant de l’assassiner.
          Le pape Jean Paul la béatifia le 15 Août 1985 au cours d’une messe dite en plein air à Kinshasa, à l’occasion de la fête de l’Assomption.
Quant à l’autre patron des K.A., le Saint Kizito, il est le plus jeune des 22 martyrs de l’Ouganda qui furent brûlés vifs vers 1886 par le roi Mwanga des Baganda qui leur incitait à aller à l’encontre de leur foi en Jésus-Christ. Rappelons que les martyrs de l’Ouganda furent béatifiés par le pape Benoît XV en 1920 avant d’être canonisés le 18 octobre 1964 par le pape Paul VI.
                                                                         
Les encadreurs

Aucun commentaire:

Publier un commentaire