mercredi 29 juin 2016

Les "Bakaboli communion" de la paroisse Notre Dame en fête ...







Les bakaboli communion en fête …
          Les « Bakaboli communion » de la paroisse Notre Dame étaient en fête le dimanche 19 juin dernier à l’occasion de leur anniversaire qui s’observe normalement le jour de la célébration du Corps et du sang du Christ. Suite à une modification qui eut lieu suite à des différentes cérémonies qui se sont succédé à la paroisse, cette fête n’a eu lieu que le 19 juin dernier.
         
Les Bakaboli communion venaient de recevoir de la Bible


          A l’occasion de cette fête, le Curé a remis à tout le groupe une Bible pour leur faciliter la lecture quotidienne de la parole de Dieu ainsi pendant leur prière avec les malades. Il leur avait aussi remis, mais seulement à quelques anciens du groupe, ceux qui ont déjà atteint 25 ans des prestations, un certificat témoignant la durée de leurs prestations à la paroisse. C’était la joie de voir une vieille maman, Marie Josée Mondeli, de « Lisanga » (C.E.V.) « Bokebi » du quartier Sainte Caroline, qui a battu le record de longévité avec 38 ans de service rendu (elle a presté depuis 1978) de venir aussi recevoir son certificat !
Mokambi Gongu Norbert remet le certificat reçu du Curé à la vieille maman qui a atteind 38 ans de service !
          Les Bakaboli communion sont un groupe des chrétiens catholiques que le Père Curé Carlos a mis en place dans sa paroisse pour l’aider à prier chaque semaine avec des malades et des personnes vivant avec handicap à la maison et de leur faire communier le corps du Christ à travers l’eucharistie.   
          Le « Mokaboli communion » devrait d’abord assister à la messe le matin de chaque dimanche, recevoir sa propre communion de Curé, ensuite des hosties pour ses malades vers lesquels il devrait immédiatement se diriger dès sa sortie de l’église.   
    
Eglise Notre Dame de Bumba
          Le Père Curé était toujours hanté de voir son troupeau en parfait état ; il s’est fait l’idée de ne plus déplacer les malades de leur domicile jusqu’à l’église pour la messe et la communion. Les bakaboli communion devraient l’aider à cette opération apostolique, d’apporter la parole de Dieu ainsi que la communion aux chrétiens malades, invalides et aux vieillards. Donc tout cela pour leur préserver encore le peu d’énergie dont ils disposent en attendant la célébration eucharistique sur place dans leur domicile.
           Chaque dimanche, 131 personnes malades ou invalides sont servies par les Bakaboli communion : 38 au quartier Saint Pierre, 54 au quartier Sainte Caroline, 21 à Saint Paul et 18 à Saint Raphael. Au bout d’un mois, 524 personnes se communient, et aux environs de 6288 toute l’année.      
                                                                   Antonio Lisuma 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire