lundi 6 juin 2011

Evénement

L’organisation du test national de fin d’études primaires
ce jeudi 02 juin 2011

          L’organisation des épreuves de fin d’études primaires localement appelées examen de sondage a eu lieu ce jeudi 02 juin 2011 dans tout le territoire de Bumba.
      
Les participants de la sixième primaire rassemblés à l'école primaire Notre Dame

    En effet, au terme de chaque année scolaire il est prévu dans le calendrier de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel plusieurs moments d’évaluation de l’acquis scolaire sous forme de jury, d’épreuves… pour arriver à sanctionner le passage d’une classe à l’autre ou la fin de cycle donné de l’enseignement.
Le coffre, non ouvert, rempli les questions de l'examen

          Ainsi, pour délivrer le certificat de fin d’études primaires, le ministère de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel de la R.D. Congo qui se veut à la fois technique, organisé et structuré, a institué depuis belle lurette le Test National de Fin d’Etude Primaire (TENAFEP)
          Cette importante épreuve est de grande envergure car elle se déroule en cette journée de jeudi 02 juin 2011 sur toute l’étendue du territoire national où plus d’un million d’élèves candidats participent cette année.
Mànsieur Paulin Agalia, chef de la sous-division Provinciale de l'enseignement primaire

          Ici dans le territoire de Bumba, la Sous division provinciale de l’éducation 1 (car elles sont deux, et l’autre est basée dans le secteur de Monzamboli) organise cet examen dans 17 centres dont 5 dans le secteur de l’Itimbiri, 4 à la Loeka, 2 à Molua, et 6 dans la cité de Bumba, avec un effectif total de 6243 élèves candidats dont 2091 filles. Les 6 centres de la cité de Bumba s’organisent dans les écoles suivantes : 3 centres dans le Complexe scolaire Notre Dame du Révérend père Carlos, 2 autres dans l’Ecole primaire Hélène de Chapotin des Sœurs Franciscaines missionnaires de Marie et un à l’Ecole primaire Mongbama – fille.
Monsieur Liaki, Chef du bureau de Territoire

          L’examen a commencé peu après la cérémonie de coup d’envoi lancé par Mr Liaki, chef du Bureau du territoire et délégué de l’administrateur du territoire, en présence de Mr Paulin Agalia, le chef de la Sous division provinciale de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel, et en présence d’autres responsables des établissements scolaires.
Le coffre ouvert, et les questions distribuées

                                                              Bonne chance


 Débuté vers 10 h, l’examen qui s’est déroulé dans le calme, s’est clôturé quatre heures plus tard.

                                                                         Antonio Lisuma.










Aucun commentaire:

Publier un commentaire