vendredi 24 juin 2011

Evénement


SESSION DES EXAMENS D’ETAT 2011
DANS LE TERRITOIRE DE BUMBA

Au milieu, le Vice Ministre, Mr.Arthur  Zabusu,

          Le lancement officiel des épreuves de fin d’études secondaires communément appelées Examens d’Etat a eu lieu ce lundi 20 juin 2011 au Collège notre Dame, un des 5 centres de la Cité de Bumba (l’Ecole primaire 1 Notre Dame, le Collège Notre Dame, l’Ecole Primaire Mongbama Fille et deux centres à l’Ecole primaire Hellène de Chapottin), par monsieur Arthur Zabusu, le Vice Ministre chargé de l’enseignement technique et professionnel en présence de plusieurs autorités tant provinciales que territoriales. 
Les questions de l'examen d'état, bien enfermées


          Le choix de lancement à Bumba par ce dernier est, selon lui, du fait que c’est Bumba qui fait actuellement la fierté de toute la province de l’Equateur pour avoir eu souvent à obtenir en grand nombre plus de 60 %  des points pendant les dernières sessions des examens d’Etat.

Le mot d'encouragement du Vice Ministre à l'enseignement


          Trois mots de circonstance ont marqué cette courte cérémonie : Le premier à avoir pris la parole était Mr Agalia Makundu le chef de la Sous division provinciale qui a tenu quelques mots de remerciement, de gratitude et de satisfaction  à l’égard des nombreux visiteurs venus pour l’occasion, et pour l’organisation de la session.
Les 7 filles finalistes du Collège Notre Dame


          Le second était monsieur Wiholo, l’Inspecteur Principal Provinciale de l’EPSP qui a parlé de l’aspect technique de cette session : la province éducationnelle « Equateur IV » organise 26 centres des examens d’Etat dont 9 dans le territoire de Lisala, 9 dans le territoire de Bongandanga et 8 autres dans le territoire de Bumba, avec au total 8000 candidats finalistes inscrits.

 La fille Martine avec  les24  garçons finalistes du collège Notre Dame

          Le Vice ministre a enfin, quant à lui, encouragé les finalistes à bien travailler sans tricher l’examen pour  terminer massivement en bonté et avec succès le cycle du secondaire afin d’aller poursuivre leurs études supérieures.
L'examen


          Ajoutons que selon monsieur l’Inspecteur Elenga Jean Simon, le  Superviseur des cinq centres  organisés dans la Cité de Bumba contacté peu avant la fin de la dernière session ce jeudi 23 juin 2011,  2020 candidats se sont inscrits à ces examens, et 1955 élèves finalistes ont participé dont 392 filles.


                                                                                 

 
Monsieur Jean Simon Elenga qui nous annonce qu'il y a trop de filles qui n'arrivent pas en sixième secondaire.
Une fille  5 garcons
A la première année primaire sur 100 eléves : 50 filles  50 garçons.

                                                                                           Antonio  Lisuma

Aucun commentaire:

Publier un commentaire