jeudi 16 juin 2011

Les soeurs franciscaines


ECOLE PRIMAIRE HELENE DE CHAPPOTIN
des Soeurs Franciscaines Missionnaires de Marie

          L’Ecole Primaire Hélène de Chappotin est une des meilleures écoles primaires de la Cité de Bumba, située dans la paroisse Saint André sur l’avenue Yambenga derrière le couvent des Sœurs Franciscaines Missionnaires de Marie, qui sont aussi les promotrices et gestionnaires de l’école.
L'école primaire "Hélène de Chappotin"

          En effet, créée en 2002 par les Sœurs Franciscaines, l’Ecole Primaire Hélène de Chappotin commença dans l’enceinte même du couvent des sœurs, avec 3 salles de classe, deux de première année et une de deuxième, et était dirigée à l’époque par la Révérende Sœur Justine Nebwe. Celle-ci fut succédée par deux Sœurs Adeline et Victorine avant de laisser la place à l’actuelle directrice la Révérende Sœur Marie Claire Dutoit, originaire de France et qui est secondé par la Sœur Georgette Kasongo.
Soeur Georgette, toujours occupée

Soeur Marie-Calire, attentive à tout.

          En 2004, l’année de grandes constructions des bâtiments scolaires et du Centre de santé Tambola situé tout juste à côté (nous en parlerons très prochainement), l’école quitte le couvent et vient s’implanter vers la rentrée scolaire en septembre sur l’avenue Yambenga, derrière le couvent des Sœurs. Petit à petit l’école progresse jusqu’à 6e primaire.

La propreté, pas un sachet en plastique.

          Aujourd’hui l’école compte 23 salles de classe reparties dans quatre bâtiments autour d’un autre qui abrite la direction scolaire. Il y a  5 classes de 1e année, 5 classes de 2e année, 4 classes de 3e année, 4 de 4e année, 3 de 5e et 2 salles de 6e année, avec 23 Enseignants, un Surnuméraire et deux surveillants.
Le silence y règne


          C’est en 2008 que l’Ecole s’est présentée pour la première fois au Test d’Evaluation Nationale de Fin d’Etude Primaire (TENAFEP), autrement appelé examen de sondage,  avec 42 élèves qui réussirent tous avec une moyenne de 67 % des points, le premier élève a obtenu 90 % des points et le dernier en a eu 56 % ; en 2009, la deuxième promotion comportait 43 élèves qui réussirent tous avec une moyenne de 73 %, le premier avait 90% et le dernier 56%. En 2010, 54 élèves se présentèrent au TENAFEP et comme d’habitude réussirent tous avec une moyenne de 75%, le premier de la salle a eu 94 % et le dernier 56%.
Toujours de réussite, jamais d'échec


          Ajoutons qu’il y a un cours d’informatique réservé pour les élèves de 6e quand ils terminent leurs examens classiques, comme actuellement ils sont entrain de le suivre, et l’anglais est enseigné depuis la 5e année.
La beauté respendit

          Enfin, la Direction qui a connu deux successeurs avant l’actuelle directrice,  a inculqué tant soit peu les notions de politesse et de savoir vivre dans l’école, à la maison et dans la société.

La sortie joyeuse, contents d'avoir étudier

Des nouvelles leçons entrées dans leurs petites têtes 
                                                             Antonio Lisuma














Aucun commentaire:

Publier un commentaire