mardi 9 août 2016

Installation du nouveau comité de la DGREMO/ Bumba



Installation du nouveau comité de la régie financière de Bumba

           La cérémonie de l’installation du nouveau comité ainsi que les nouveaux membres de la Direction générale des recettes de la Mongala (DGREMO)/Bumba a eu lieu ce mercredi 3 aout 2016 dans la grande salle de la paroisse Notre Dame de Bumba.

Le Chef  de Centre Adrien Ogbasa au milieu, il est entouré à gauche par Alunga et à droite par Ligbuluka
          Ce nouveau comité de Bumba sera désormais dirigé par le Chef de Centre Monsieur Adrien Ogbasa qui sera secondé par deux adjoints, Monsieur Ligbuluka Philippe, chargé de l’administration, et Monsieur Alunga Juvénal, le plus jeune, chargé de finance. L'ossature du l'institution financière de Bumba sera ensuite composée de différents services de vérification, de perception, de contrôle, etc. 

          La  DGREMO/Bumba est un des organes principaux générateurs des recettes de la province de la Mongala. Ces organes qui existent dans toutes les provinces de la Rd Congo sont chargés de percevoir les taxes fiscales de la province, différentes de celles nationales perçues par la DGI (direction générale des impôts).  
        
          Après lectures des textes juridiques attestant l’effectivité de la DGREMO et portant nomination de tous les membres de la principale institution financière de la nouvelle province de la Mongala, Monsieur Edada Didier, le tout nouveau Directeur Général de la DGREMO, a pris la parole pour installer le tout nouveau comité directeur ainsi que le personnel de la DGREMO/Centre de Bumba. 

Le DG EDADA Didier de la DGREMO/Bumba
          Le nouveau DG, qui est aussi un ancien Chef de centre de Bumba à l’époque de la grande province de l’Equateur, et qui connait bien quelques-uns de son personnel, les a félicités et a largement pris son temps pour les conseiller à bien travailler pour le bien de la province de la Mongala. Il les a mis en garde contre toute forme de vol et de détournement des deniers publics, car, « plus rien ne sera comme avant, des arrestations s'effectueront pour ceux qui s'hasarderaient à dilapider ou à voler les deniers publics », disait-il, et que « les routes, renchérit-il, qui sont très abimées ne seront réparées qu’avec les taxes fiscales de la province, en attendant l’effectivité des 40 % des recettes que la province devrait retenir à la source des recettes nationales, car, poursuit-il, le Chef de l’Etat a dit aux gouverneurs lors de la dernière Conférence des gouverneurs tenue récemment à Lubumbashi, que les provinces devraient continuer encore à travailler avec les recettes spéciaux et que lesdits 40 % de rétrocession leur seront ultérieurement accordés ! 



Le Bâtiment de Monsieur Théo Motomba en face de la Poste où est implanté le bureau de la DGREMO/Bumba
         
          Le DG a terminé son discours en ajoutant, en tant qu’expert en la matière, que « l’objectif que la DGREMO/Bumba se fixe est d’atteindre les recettes mensuelles de 100.000.000 FC (cent millions des Francs Congolais, soit, l’équivalent actuel de 100.000 $ US (cent mille dollars américains) ».
          Mais, la question que d’aucuns se posent est celle-ci : cet argent sera-t-il totalement au service de la province ? Les routes au niveau de la province continuent cependant à s’abîmer, attendons voir …
                                                                  Antonio Lisuma     

Aucun commentaire:

Publier un commentaire